Séries Addict

Tout sur vos séries préférées, acteurs, spoilers et bandes annonces
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Doctor Who] 5.01 The Eleventh Hour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sunjin
Firefly_Team
Firefly_Team
avatar

Nombre de messages : 1965
Age : 46
Localisation : Mars
Pays :
Date d'inscription : 04/10/2008

MessageSujet: [Doctor Who] 5.01 The Eleventh Hour   Dim 4 Avr - 5:21

The Eleventh Hour

- Scénariste : Steven Moffat - Réalisateur : Adam Smith


Le Docteur s'est régénéré en un homme nouveau, mais le danger frappe avant qu'il ne puisse même récupérer. Avec le TARDIS démoli, et le tournevis sonique détruit, le nouveau Docteur a tout juste 20 minutes pour sauver le monde entier - et seulement Amy Pond pour l'aider.

Bande annonce à venir...
Fiche Technique IMDB
Galerie Photos Saison 5 : promo, tournage, et épisodes ICI

Sur BBC 1 le samedi 3 Avril à 6.25pm (donc 19h25 en France)

_________________
KroniK Marsiennes : Bad Bad Sunjin...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.doctor-who.fr/
soblue
House_Addict
avatar

Nombre de messages : 651
Age : 42
Pays :
Date d'inscription : 05/10/2008

MessageSujet: Re: [Doctor Who] 5.01 The Eleventh Hour   Ven 9 Avr - 18:01

bon bon, personne ne se lance? alors j'y vais!
franchement je pensais détester ce nouveau docteur... comme lorsqu'ils nous avaient fait le coup du changement Chris/david... j'avais mis un sacré bout de temps à m'habituer!
alors je ne sais pas si j'étais mieux préparée ou quoi, mais franchement (même si lors du dernier "special" j'avais trouvé sa tête bizarre), le nouveau docteur ne m'a pas semblé si mal! il est pour moi ce qu'on attend du docteur: pas franchement beau, mais un certain charme dans le sourire, une gentillesse
et ce côté un peu loufoque...
question "compagne" du docteur : la ptite rouquine est sympa... on avait tous vu venir (enfin je suppose) qu'elle était la gamine du passé!
un épisode sympa comme transition, avec des jalons pour la suite (le famuex "silence")
étonnant de voir le docteur reprendre aussi vite quelqu'un avec lui alors que son état d'esprit semblait plutôt à l'inverse depuis quelques temps...
le coup de la robe de mariée... moyen (et ça rappelle Donna)
voilà.... 1ères impressions en vrac!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sunjin
Firefly_Team
Firefly_Team
avatar

Nombre de messages : 1965
Age : 46
Localisation : Mars
Pays :
Date d'inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: [Doctor Who] 5.01 The Eleventh Hour   Sam 10 Avr - 19:29

Time to put on a show!



Bon si le Doctor avait 20 minutes pour sauver le monde (encore une fois lol) moi j'ai 2 heures pour rédiger ce commentaire, et le défi est tout aussi difficile je dis XD! (d'ailleurs je l'ai raté XD)

Car comment rendre compte brièvement, et de façon ordonnée d'un épisode aussi jouissivement hystérique, un truc de dingue : the Oncoming-storm is back et dévaste tout son passage !

Un excellent et brillant épisode, d'une grande richesse, ça fourmille d'allusions et de références au passé, des épisodes signés Moffat en premier lieu, mais pas que, et puis ce nouveau Doctor est juste le Doctor!

Balayée les appréhensions de tous et toutes je pense, d'emblée ce Doctor est The Doctor et yes I trust him, rien à dire Matt Smith est parfait dans son rôle la succession d'Eccleston et Tennant est brillamment assuré et j'ai trouvé ce Doctor très mature rapport au jeune âge de son interprète ! Il dégage une assurance qui est bien celle du Timelord que nous connaissons : *ovation*

Un épisode tout en clin d'oeil (don't blink, blink and you're dead XD) mais aussi en hommage à ce que Moffat avait apporté aux saisons précédentes, voici une petite liste, pas exhaustive... :

- un enfant comme The empty child et faire la rencontre Doctor/amy à cette période est une excellente idée, j'ai fait un bon de surprise quand j'ai entendu Amy dire son nom et j'ai compris que le Doctor allait devenir la figure centrale de la vie d'Amy, et quelle figure : le loqueteux-dépenaillé Doctor...

- un creepy-hopital avec des patients zombies qui parlent tous en même temps : idem! "doctor" !

- un Doctor qui croise le ligne du temps d'Amy sans passer par sa cheminée et qui arrive jamais quand il faut comme dans girl in the fireplace,

- une library ^^ (pas dans la piscine XD),

- le Tardis ouvert en claquant des doigts...

- le docteur menotté et impuissant face au danger comme lorsqu'il a assisté à la mort de River Song (qui l'avait aussi assommé, mais sans batte de cricket lol)!

- un objet du quotidien qui devient monstrueux (l'oeil!) après les statues et le sombres : la fissures du mur (en plus que si je me souviens bien la ligne sur son cadran dans le Tardis à la fin à la même forme que la fissure cf plus bas...) et ce qui dans le coin de notre oeil et qu'on ne voit pas.
Et le mec et son chien et la mère avec les deux filles très effrayantes "behind the sofa" idem avec les vaisseaux spatiaux des attraxi
Et puis tous les clins d'oeil ( les yeux lol) aux saisons précédentes déjà cités ! Dans les plans comme lorsqu'Eleven sort émerge du Tardis (// avec le 401) mais dans les tirades ou les actes.... (voler des habits dans un hôpital ais-je appris...)

J'aime beaucoup le nouveau générique moins l'inside du Tardis vraiment grand classe et clean, j'aimais le coté dépouillé, bordélique-usé et intimiste de l'autre, question de gouts, pas vraiment important de toute façon... idem avec le nouveau générique que j'aime plutôt bien mais bon, ce n'est jamais que quelques secondes...

Karen Gillian aka Amelia Pond aka the scottish girl, l'as du déguisement aussi, elle m'a fait rire quand elle tire sur sa jupe parce que c'est trop-pas pratique pour courir qu'elle assomme le doc avec une batte de cricket et le verrouille avec sa cravate et son OI! d'intro était un bel hommage!

You're not scared of anything!



Box falls out of the sky,
man falls out of box,
man eats fish custard,
and look at you, just sitting there.

J'adore le perosnnage d'Amy, autant j'ai trouvé l'actrice bof dans le confidential autant dès qu'elle est Amy j'adore! Comme j'adore cette histoire tragique qui est la sienne avec cet homme tombé du ciel qui va marqué sa vie sous le sceau du merveilleux mais aussi de la solitude...et du doute que va susciter son histoire....

Ca commence avec cette petite fille touchante, seule en pleine nuit et qui s'adresse au Père noël (lol) : "So please, please, could you send someone to fix it? Or a policeman. Or..."et là explosion de rire une cabine de ...police s'écrase dans son jardin!

Cette petite fille seule à l'air grave est juste très touchante, la comédienne (et cousine de Karen Gillian) est excellente et fait preuve d'une maturité qu semble à toute épreuve et lol aussi avec son "If you're a doctor, why does your box say Police? ":))

La rencontre entre les deux est un moment culte, l'escalade du Doctor qui s'extirpe littéralement de son Tardis (et lol il sort de la piscine de la bibliothèque ptdr) puis la scène de la cuisine et son et puis le mystère de la fissure qui l'air de rien est : Two parts of space and time hat should never have touched, pressed together... ah oui, quand même ! et l'oeil qui apparait : *ouch* :omg trop peur!!

You're worse than my aunt.

I'm the Doctor,
I'm worse than everybody's aunt.
And that is not how I'm introducing myself.

Lol, j'avais pas capté mais je l'ai lu ailleurs : belle image avec la pomme Eve, blanche neige... au choix... ou pas ^^

Et j'ai vraiment trouvé que faire se rencontrer Amy et le Doctor lorsque celle-ci est enfant génial! Bon ça n'aurai pas été très politiquement correct de mettre une compagne mineure pour le Doctor (ou alors juste pour une aventure) car bon les parents, c'est dangereux etc (merci de ne pas voir d'allusions autres ;) )

Bref, j'ai adoré Amy qui lui raconte n'importe quoi avec les 6 mois après et leur fight dans la rue est mémorable, je la trouve excellente : quelle répartie et quelle capacité à rebondir quand même.
Amy Pond,
the girl who waited, you've waited long enough.

Cette petite fille négligée, seule qui se fait traiter de folle avec son "ami imaginaire tout pouilleux qui est docteur mais qui voyage dans une police de box" bref, elle a du en voir de toutes les couelurs, mais elle a tenu bon, n'a jamais douté de ce qu'elle avait vu et l'a cultivé, les dessins et les "poupées" c'était aussi triste que mignon.

Pour reprendre le parallèle avec Peter Pan développé dans les comm de Beans On Toast, cette petite fille a cultivé le merveilleux et ne l'a pas lâché en grandissant! Pour le coup on a perosnnage que je troue brillant : folle d'une certaine façon car elle s'est construite dans l'opposition au monde qui l'entourait et en croyant à un truc qu'elle seule avait vu à 7 ans et à minuit lol, envers et contre tous.

He was just a game, we were kids.



You made me dress up as him. Laughing

Elle a un caractère déterminée, j'adore, elle est vive et s'est même débrouillée à sa façon cocasse de s'intégrer (lol le kissogramm quand même et le doc qui lui fait la leçon XD) et elle a même un fiancé en la personne de Nurse-Rory, très Mickey-like certes, mais c'est plus à Larry de Blink (3.10) qu'il me fait penser.

Et je pense qu'avec cet épisode, on peut dire que les femmes déterminées avec du caractère sont une constante chez Steven Moffat, et j'adooore ! :run Bref que ce soit Sally, Reinette, River ou bien la surprenante Claire Jackman dans Jekyll : j'adhère, j'ai vu peu de persos féminin aussi réussis et j'adore Amy qui me parait toute aussi folle que le Doctor

Vient ensuite l'histoire plus anecdotique car bon entre le nouveau qui saute -court-et-crache partout et Amy qui l'assomme, lui hurle dessus, le tire etc, plus un nouveau tardis, y a de quoi s'occuper et avoir le tournis ! En HD, parfois c'est limite la nausée que j'ai eu tellement ça valdingue dans tous les sens !

The cracks in the skin of the universe don't you know where they came from?
You don't, do you?

The Doctor in the TARDIS doesn't know.Doesn't know, doesn't know!



The universe is cracked.The Pandorica will open.
Silence will fall.

Et que voilà un fil conducteur en plus! Ben oui ça continue de se craquer l'univers et c'est très Doomsday... j'ai adoré le méchant qui se moque du docteur sous sa forme mamamnetsesdeuxfillessages c'était excellent! J'ai adoré et puis bon les "méchants" de Steven Moffat il sont toujours trop peur en jouant sur le quotidien banal-qui-devient monstrueux : l'homme qui aboie est particulièrement brillant et réussi de ce point de vue!


Do I have a face that nobody listens to? Again...?





I'm saving the world. I need a decent shirt.
To hell with the raggedy.

Bon ce Doctor est toujours mon Doctor et ce pourquoi j'aime le personnage, et la série !I

The Doctor : Is that what I look like?
[del]Larry [/del]Rory You don't know?
The Doctor : Busy day. [...] Look at your screens. Whoever I am, I'm a genius. [...] I'm writing a computer virus. Very clever, super-fast, and a tiny bit alive, but don't let on.


Sans compter ses autres répliques très drôles : It's an inter-dimensional multi-form from outer-space, they're all terrified of wood. ou le Ten-bis like lorsqu'il s'adresse à Jeff-pas-encore-magnificent lol : "Blimey! Get a girlfriend, Jeff. And delete your internet history." Laughing

ET sa façon directe, presque brutale, comme il va droit au but et secoue tout le monde ce rageddy Doctor, j'adore! Et lol en pompier et a escaladé l'échelle, très énergique toujours et en train de courir plus que jamais...D'ailleurs c'est tellement "le" doctor que certains des phrases si on ne fais que les lire, on imagine sans peine Ten ou Nine les dire... *soupir*

Hello I'm The Doctor!



Basically... run!

Et c'est toujours aussi un lonely Doctor mais empreint d'un air grave et déterminé comme jamais il me semble et vraiment, je ne trouve pas qu'il fasse plus jeune ! Et encore une fois, droit au but :

The Doctor : 'Cause you're the Scottish girl in the English village, and I know how that feels.
Amy : Do you?
The Doctor : All these years living here, most of your life you've still got that accent. Yes, you're coming.[...]
Amy : Why me?
The Doctor : I don't know. Fun. Do I have to have a reason?
Amy : People always have a reason.
The Doctor : Do I look like people? Been knocking around on my own for a while, my choice, but I've started talking to myself. It's giving me earache.
Amy : You're lonely. That's it? Just that?
The Doctor : Just that.

Coté musique : juste génial encore une fois, des nouveaux thèmes et des réarrangements-variations de thèmes des saisons précédentes et de torchwood (pour le sublime thème d'Amy) qui nous proposent une BO énergique et émouvante...Une réalisation sans reproche également avec le petit effet de "on voit comme le Doctor" qui fait son petit effet justement! Les extérieures, et lumières sont très bien rendus également!

En conclusion :
un épisode d'introduction donc la trame pas transcendante mais le reste : personnages, dynamique, univers, humour, rythme complètement survolté-effréné-presque-hystérique etc ça démarre de façon extraordinaire :clap Le Doctor est de retour et c'est trop bon !

Je n'ai pas envie de comparer Moffat et RT Davies, ils sont différents, le côté critique-caustique de RTD de Davies ma manquera, mais Moffat c'est autre chose et c'est trop trop bon aussi ! A voir tout de même comment l'épisode vieillira, même si je le trouve tellement riche, que j'ai peu de doute ^^

Et puis lol "the Raggedy Doctor" fallait le faire ça ! Bref du grand Doctor Who : le Doctor est mort, vive le Doctor!
There's something you'd better understand aboute me. It's important, your life may depend on it.

I am definitely a madman with a box.


_________________
KroniK Marsiennes : Bad Bad Sunjin...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.doctor-who.fr/
Nanou
BadWolf_United
BadWolf_United
avatar

Nombre de messages : 779
Age : 33
Pays :
Date d'inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: [Doctor Who] 5.01 The Eleventh Hour   Sam 10 Avr - 20:17

Sun, superbe commentaire, je n'aurais pas dis mieux ^^

comme tu le dis, rien que le texte et on imagine très bien Nine et Ten aussi. d'ailleurs, à plusieurs moments Matt a quasiment le même ton de voix que David ^^

j'ai adoré la scène de la nourriture, et toutes ses réactions face aux ingrédients du scottish breakfast outre la pomme (yaourt, bacon, beans, bread and butter)

j'adore le look retro qu'il se trouve à la fin avec son noeud-pap', sa chemise rose et son costume limite en tweed. ainsi que le look retro du TARDIS avec tous ses objets détournés de leur utilisation première insérés dans la console du TARDIS, d'ailleurs grâce au Confidential on a une vision plus précise ^^ et puis les couleurs, et le plancher vitré qui fond plus moderne...

enfin c'était difficile de ne pas aimer ce new new Doctor enfin je suis une convaincue de la 1ère heure, Moffatt peut faire ce qu'il veut je sure que je trouverais toujours un truc que j'aime (bon j'attend quand même de voir le retour de River pour dire que je l'aime bien XD)

_________________

des Bananes dans le Void
Tumblr me !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Doctor Who] 5.01 The Eleventh Hour   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Doctor Who] 5.01 The Eleventh Hour
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BIG CHIEF STUDIO - DOCTOR WHO: 11th Doctor -Series 7-
» Doctor Who- Home sweet home- River/Eleventh- PG-13
» The Dark Hour
» Doctor Who: Adventures in Time and Space
» [SOFT] HOUR FACE : Découvrez à quoi vous allez ressembler dans quelques années [Payant]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Séries Addict :: SCIENCE-FICTION / FANTASTIQUE :: Doctor Who :: [Doctor Who] Saison 5-
Sauter vers: