Séries Addict

Tout sur vos séries préférées, acteurs, spoilers et bandes annonces
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Doctor Who] 5.03 Victory of the Daleks

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sunjin
Firefly_Team
Firefly_Team
avatar

Nombre de messages : 1965
Age : 47
Localisation : Mars
Pays :
Date d'inscription : 04/10/2008

MessageSujet: [Doctor Who] 5.03 Victory of the Daleks   Sam 10 Avr - 19:53

Victory of the Daleks

- Scénariste : Mark Gatiss - Réalisateur : Andrew Gunn

Le Docteur est convoqué par un vieil ami durant le blitz de Londres, lors d'une réunion d'urgence celui-ci l'amène à rencontrer de nouveau ses ennemis de toujours : les Daleks. En pleine guerre mondiale, le premier ministre anglais aurait-il décidé de se joindre à eux ?

Bande Annonce :


Fiche Technique IMDB

Diffusion le Samedi 17 Avril 2010 à 18h30 sur BBC 1.

Merci à :hawhkins: pour la rédaction de ce topic

_________________
KroniK Marsiennes : Bad Bad Sunjin...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.doctor-who.fr/
soblue
House_Addict
avatar

Nombre de messages : 651
Age : 43
Pays :
Date d'inscription : 05/10/2008

MessageSujet: Re: [Doctor Who] 5.03 Victory of the Daleks   Jeu 22 Avr - 18:53

décidément! ils ont décidé de placer le Doctor devant les dilemmes cette saison! la dernière fois c'était baleine/ Grande-Bretagne; là c'est Daleks/Terre... pas facile de faire le bon choix!
j'ai bien aimé le fait que le Docteur soit "responsable" du retour des Daleks par son témoignage qui authentifie leur lignage;
par contre Churchill je l'ai trouvé très caricatural; l'arrivée des daleks en couleurs ça fait télétubbies (lol) etl'homme-machine qui redevient humain parce qu'il a été amoureux je trouve ça vraiment gros!
malgré tout encore un épisode sympa!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sunjin
Firefly_Team
Firefly_Team
avatar

Nombre de messages : 1965
Age : 47
Localisation : Mars
Pays :
Date d'inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: [Doctor Who] 5.03 Victory of the Daleks   Dim 25 Avr - 14:45

Je suis très proche de toi Soblue ;)

It's time to think big!
Winston Churchill



*Ouch* quel épisode encore, à mettre une fois de plus le Doctor au bord de l'abime....C'est presque de l'acharnement en cette début de saison lol à le confronter sans cesse au pire et ici quoi de pire que le retour -triomphal- des Daleks WTF !

Alors je vais clarifier tout de suite , je n'ai vu ni Star Wars, ni Power Rangers et donc ces Daleks, colorés ou pas, je m'en fiche. Ce qui compte pour moi, c'est que, comme avec le Doctor, peu importe son visage tant que c'est "Le Doctor, c'est que ce soit des Daleks!

Et pas de doute possible, ce sont bien des infâmes Daleks! Idem avec le générique et le tardis inside. Et puis les Daleks colorés étaient là avant lol (dans la chronologie de la sréie, et puis bon là il y a un doré et des kakis, le supreme de la saison 4 était rouge) bon ben voilà quoi...)

Choose, Doctor choose!



The Daleks have no conscience, no mercy. No pity. They are my oldest and deadliest enemy. [...] What does hate look like, Amy? [...] It looks like a Dalek. but whatever they've promised, you cannot trust them! Call them what you like, the Daleks are death! [...]

You are my enemy! And I am yours! You are everything I despise! The worst thing in all creation. I've defeated you time and time again, I've defeated you. I sent you back into the void! I saved the whole of reality from you!

I am the Doctor! And you are the Daleks! You're bluffing. Deception's second nature to you. There isn't a sincere bone in your body. There isn't a bone in your body!

J'irai presque dire que c'est cette saison est cruelle, à peine sorti de cette confrontation ultime avec Rassilon et tout son peuple, le Doctor se retrouve face à ceux à cause de qui tout à commencé. Et une fois de plus, il est confronté à un impossible choix, un choix qui comme dans le The beast Below remet en cause ce qu'il est, les Daleks le poussant toujours dans la voie du meurtre.... et là un retour dans une horreur assez indicible...

I wanted to know what they wanted.

What their plan was.





I was their plan!

Une fois de plus, comme le Doctor l'a dit dans Waters of Mars, puis à Wilf, il est la cause de tout ce qui arrive... *ouch* Le poids...

Non seulement il a tout perdu, il accumule les pertes je dirais mêmes, mais le revoici revenu à la case départ, il a tout sacrifié et perdu pour rien, les Daleks sont de retour, aussi puissants qu'avant...

Et lui, il est seul...

C'est d'ailleurs seul qu'il part dans le vaisseau Daleks laissant Amy car :


The Doctor : It's dangerous, so wait here.

Amy (logique lol) : You mean I've got to stay safe down here in the middle of the London Blitz?

The Doctor : Safe as it gets around me. (arf :( )


Franchement, c'est juste horrible, j'étais assez dévastée à la fin de l'épisode, à avoir peur pour le Doctor... Et puis le plan des daleks... :omg

We shall return to our own time




and begin again.


Arf, la question du temps qui revient... et qui revient doublement dans cet épisode car Amy ne connait pas les daleks !

Amy : What would I know about the Daleks?

The Doctor : Everything! They invaded your world, remember? Planets in the sky, you don't forget that! Tell me you remember the Daleks.

Amy : Nope

Où est le Doctor, de quel côté de la faille ? Et recommencer quoi? Dévaster tout! Ah làlà que les temps s'annoncent juste sombres, très sombres... Et d'où s'est échappé cet unique vaisseau, de quel moment de l'histoire ?? Et le DOctor qui est encore en retard (il arrive 1 mois après) défaillance du Tardis comme il le dit "Sorry, it's a Type 40 TARDIS. I'm just running her in", ou autre chose ?
The Doctor has failed.

His compassion is his greatest weakness.






Daleks have no such weakness.


Que d'émotions, d'intensité, et une intensité dramatique avec laquelle cette saison renoue... chaque épisode nous propose un moment clé de la vie du Doctor, le met dans des situations extrêmes, le met en danger sur ce qu'il est, son identité, son essence... Oui car cet épisode me semble essentiel dans tous les sens du terme.

Et le placer dans un contexte aussi dramatique et chargé de sens historique pour les britanniques est aussi très brillant. Certes, Churchill, le blitz ne trouvent guère d'écho chez moi, non-britannique, mais on sent bien le poids de l'histoire et sans connaitre le personnage de Churchill en détail, le grand homme est bien là!

Après j'avoue que le fond de cet épisode est tellement intense que la forme m'importe moins même si la réalisation est brillante, le Londres du blitz toujours bien reconstitué et impressionnant (la vue avec les zepellins) et bien il y a ce moment que j'attendais et avec lequel je me suis régalée : les spitfire dans l'espace

Et donc je passe sur certaines faiblesses qui ont été pointée et qui pour moi sont balayés tant par la profondeur dramatique que par des moments que je trouve grandioses et anthologiques!


On certes, Bracewell il installe sa gravity-bubble du plan en 5 mn, ça tient moyen mais quel spectacle extraordinaire que ce combat Men WW II versus Daleks dans l'espace, j'ai juste a-do-ré! Bon faut dire qu'à la base les avions, et les vaisseaux spatiaux, j'adore, mais bon la formation en V des 3 spitfire qui arrive soudain : le plan est magnifique et c'est trop bon !



By CircusDoll

By CircusDoll By Yeles By Yeles


L'épisode qui n'est par ailleurs pas exempt de moments drôles (ouf). Of course la scottish pride est encore une fois déclinée grâce à Edwin Bracewell qualifié de "a Scottish genius, too" *mdr* , Churchill qui veut voler le Tardis lol, sans compter l'identité britannique une fois encore omniprésente, jusqu'aux Daleks qui arborent l'Union Jack : excellent :clap

Et son "Which would be you, I'm guessing? Well, nice paintjob. I'd be feeling pretty swish if I looked like you, pretty "supreme"

Et le bluff du siècle avec le macaron : énorme! Lol et comme il finit par le manger son gâteau qui ne fera rien exploser : ptdr! J'étais littéralement écroulée de rire :brilliant !

Right in the middle of everything.




Et qu'il est bien ce Doctor, tellement doctoresque lol !

Et lol il a un super accent français il semble son "Oh, shall we say "adieu"? " m' a fait tilt de suite (pas comme un certain cauchemar :xd ). Ben oui, le Doctor quand il parle en français, ça fait toujours un petit pincement au coeur ^^!

Et lol aussi avec ses "beauty" cette fois c'est Churchill qui en écope, excellent son "Oh, Winston! You beauty!", il se conduit vraiment comme un vieux de la vieille ce Doctor!

Matt Smith, 11 ans plus jeune que David Tennant, réussi a donner à son personnage une dimension "âgée" toute emplie de maturité très réussie : bravo! Il donne vraiment l'impression de porter le poids des drames des saisons précédentes sur ses épaules...

Et ce "What was her name?" qui a des échos...de sacrés échos (cf le 4.11)... *soupir*

Et bien vu aussi (cf Beans On Toast) que l'extravagant prénom de Dorabella est tiré de Cosi Fan Tutte : une histoire basée sur le travestissement et de comment et combien les apparences sont trompeuses...

Et j'adore aussi, il bouge ses mains sans arrêt, il est plein de gestes ce Doctor!

Feel it

Because you're human. You're not like them. You are not like the Daleks!


It hurts...


Arf, et j'avoue avoir suffert avec et pour lui, le Doctor dans cet épisode... Ses retrouvailles avec les Daleks sont emplies de l'intensité qu'avait Nine dans le sublime "Dalek" (1.06) entre haine -Yes! Right! So destroy them! Exterminate them!-, et désespoir (comme il crie "Amelia" lorsqu'Amy s'en approche pour la première fois *ouch*)

Come along, Pond!







Quel duo!

J'adore, il y a vraiment quelque chose dans la complicité, la tendresse aussi, car le Doctor arrive aussi à rendre quelque chose de cet ordre, qu'il voit toujours en elle la petite fille qu'il est venu secourir et qu'il a fait souffrir...

Du côté d'Amy, bon comme il a été dit son "Ever fancied someone you know you shouldn't?" donne des indications..

Comment ne pas mettre cet excentrique Doctor tombé du ciel sur un plan tellement à part que personne ne peut rivaliser avec lui (et bon, c'est un Time Lord en plus!)...

Amy toujours dans l'empathie qui se sert de ce qu'elle ressent et s'y appuie de toutes ses forces, et ici cela sauvera (de façon très magique lol) le écossais-dalekifié Edwin Bracewell...

Sinon rien à voir avec l'épisode, mais les immenses mains de la miss m'intriguaient (en plus avec le vernis, on ne les rate pas) et elles me faisaient penser à celles d'Uma Thurman, et bien les deux ont un autre point commun, qui explique cela : elle sont très grandes. (1m83 pour Uma et 1m80 pour Karen). Et bon oui oui je regarde beaucoup les mains XD, même si ça n'apporte rien à l'intrigue, on est d'accord :xd )

Amy qui découvre aussi la peur, là où Rose, Martha et Donna l'avait expérimenté d'emblée, ce n'est que dans cet épisode qu'Amy prend conscience du danger d'accompagner le Doctor, qu'il y a plus que le fun, bien plus...qu'il est bien plus que l'excentrique et charmant Doctor qui mange du poisson pané à la crème anglaise et répare les fissures d'un coup de sonic screwdriver...

Et Amy aussi est bien plus qu'il 'y parait...

I'm always worried about the Daleks.

You'd never seen them before and you should have done.





You should.


D'où vient-elle? Pourquoi la faille la suit-elle ?

Et là ce sont les paroles du Doctor à Churchill qui prennent un écho des plus funeste : There are terrible days to come. The darkest days. But you can do it. You know you can....

Allez Doctor, tu le peux aussi, mais quels évènements l'attendent ? Et quel rapport avec Amy ?

Bref un épisode très profond et intense, qui m'a beaucoup touché et qui est de loin mon préféré de ceux signés Mark Gatiss (j'aime très peu ses deux autres il faut dire lol, comme en général les épisodes dans le passé, "Girl in the Fireplace" inclus, et "the Empty Child/ The Doctor dances" étant la seule exception jusqu'à aujourd'hui...).

Un épisode pour une fois sans dent et autres bouches montreuses lol ^^ et un épisode dont je prédis qu'il vieillira très bien... A suivre et je termine par l'élément-récurrent, le symptôme du problème du Doctor : la faille... à moins que ce ne soit l'Union Jack... (en phase avec sur l'Union Jack -et le werefish xd)
We stand at a crossroads, Doctor.


Quite alone, with our backs to the wall.
Winston Churchill

_________________
KroniK Marsiennes : Bad Bad Sunjin...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.doctor-who.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Doctor Who] 5.03 Victory of the Daleks   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Doctor Who] 5.03 Victory of the Daleks
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Série TV] Doctor Who
» 1981 Victory
» Doctor Who: Adventures in Time and Space
» TNA Victory Road 2010
» Doctor Who

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Séries Addict :: SCIENCE-FICTION / FANTASTIQUE :: Doctor Who :: [Doctor Who] Saison 5-
Sauter vers: