Séries Addict

Tout sur vos séries préférées, acteurs, spoilers et bandes annonces
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Roman + jeu] Métro 2033 de Dmitry Glukhovsky

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sunjin
Firefly_Team
Firefly_Team
avatar

Nombre de messages : 1965
Age : 46
Localisation : Mars
Pays :
Date d'inscription : 04/10/2008

MessageSujet: [Roman + jeu] Métro 2033 de Dmitry Glukhovsky   Jeu 27 Jan - 17:56


2033. Une guerre a décimé la planète. La surface, inha­bitable, est désor­mais livrée à des monstruo­sités mutantes. Moscou est une ville aban­don­née. Les survi­vants se sont réfu­giés dans les pro­fon­deurs du métro­politain, où ils ont tant bien que mal orga­nisé des micro-­sociétés de la pénurie.

Dans ce monde réduit à des stations en déli­quescence reliées par des tunnels où rôdent les dan­gers les plus insolites, le jeune Artyom entre­prend une mission qui pour­rait le conduire à sauver les derniers hommes d’une menace obscure… mais aussi à se découvrir lui-même à travers les rencontres improbables qui l’attendent.


Note : les 2 premiers chapitres sont en téléchargement légal sur le site de l'excellent éditeur l'Atalante : http://www.l-atalante.com/images/stories/mtro-2033.pdf ainsi qu'un article très intéressant et instructif du traducteur du roman ICI!

Métro 2034, la suite paraitra en France le 19 mai 2011 toujours chez l'Atalante! En attendant plus d'infos et les 4 premiers chapitres en pré-publications ici : http://www.l-atalante.com/blog/?p=650


Alors outre que ce roman est dans mon genre préféré (post-apocalyptique, dystopie) il se passe en plus dans le métro, pour lequel j'ai une véritable passion ainsi que toutes les choses souterraines, bref donc c'est un peu mon roman idéal et malgré quelques points discutables je me suis régalée!

Cliquez sur l'image pour l'afficher en taille réelle

Les points positifs :

- le roman est très immersif et rend bien compte de la vie souterraine et des détails et mystères d'un grand métro tel celui de Moscou (le métro de Marseille par exemple ne se prêterait pas une telle histoire, peu de station, petit réseau et réseau très peu profond et trop peu ancien...). Il est parcouru d'anecdotes, de légendes "urbaines" et c'est un plaisir que de suivre les histoires sur la carte. J'ai vraiment l'impression d'émerger du métro de Moscou à la fin du livre et me sens plus que familières avec ses stations, même si elles ont souvent des noms très longs (sauf la VDNKh) et j'ai trop envie d'y aller!

- l'écriture est bien maitrisée et très visuelles. Elle nous offre des séquences de rêves très réussies et parfaitement intégrées au reste du roman, on somnole avec le héros et glissons dans le sommeil sans nous en rendre compte tout de suite, ces passages sont très bien faits et renforcent l'atmosphère oppressante et claustrophobe du roman.

- l'univers est très cohérent, maitrisé, ainsi que le contexte post-apocalyptique, cela renforce également l'impression immersive et réalité, les micro-sociétés mis en place dans certaines stations sont également extrêmement bien rendus et conçu!

- des personnages, bien que tous masculins (sauf 2 mères, une qui sauve son enfant (celle d'Artyom) et une qui prostitue le sien) attachant et là encore extrêmement bien rendu, dans toute leur complexité/folie (Khan, le hiérophante,) et certains qui sont de belles figures héroïques : Hunter, Melnik... On s'attache à tous ces gens qu'Artyom croise du petit apprenti (Danila) au guevaristes, aux mystérieux hommes de la mayakovskaia, au vieux de sa première "mission"etc...

-le métro M2 qui m'a fait rêver!! Idem avec la foreuse (ou quoi d'autre!), et toutes les stations dont la paveletskaya, la Kitai Gorod, Polis...

- le passage en surface avec le "journal" sur le mur : excellent passage! Là encore réaliste, bie écrit, et une ambiance totale cohérente et parfaitement dépeinte.

- la fin qui donne envie d'explorer encore plus ce métro et tout l'univers mis en place qui au final est le véritable héros du livre, Artyom, héros involontaire ne sert au final qu'à nous faire partager, nous servir de guide dans un voyage inoubliable! Vivement que 2034 soit traduit!

Métro de Moscou version 2033

SUR LA CARTE
EN BLEU => le voyage d'Artyom, là où il va...se reporter au N° du tableau ci-dessus.

EN ROUGE => les endroits dont on parle dans le roman,

Cliquer pour voir en taille réelle/télécharger/imprimer



Note : j'ai utilisé une carte anglaise car sur le plan de l'édition française, il manque la station Sukharevskaya dans laquelle Artyom s'arrête (en dessous du N°5).

A noter : les légendes et symboles sont un peu différents sur l'édition française

Ce que je n'ai pas aimé :

- certains aspects trop mystiques et/ou "magiques" qui amoindrissent l'aspect réaliste et sombre du roman, notamment la "chose" du kremlin, là j'ai vraiment tiqué. Idem avec les Noirs à la fin, pourquoi pas, mais bon, en plus ça vient en contradiction je trouve avec les conclusions d'Hunter. Du coup, vérité ou induction psychique que le dernier "message" reçu par Artyom? je trouve cela sujet à discussion et pas clairement établi... c'est peut-être volontaire ?? Idem avec son sauvetage des nazis, un peu too much...

- les mutations qui entrainent des pouvoirs psychiques... l'idée est intéressante mais pour moi s'intègre moyennement, idem avec les étoiles rouges du kremlin : je n'y ai rien compris....pour le coup les quelques phrases sur les gaz sont insuffisantes pour expliquer ces phénomènes, mais si cela donne une piste intéressante, mais pour le coup pas assez développée!

- un réflexion sur la notion de destin et de libre-arbitre qui n'est qu'esquissée et qui du coup ne sert pas à grand chose, à voir dans la suite par contre, car certains éléments manquent clairement et sont liés à l'apprentissage, à la maturité qu'acquiert Artyom avec ce périple.... c'est donc un processus... "in progress" et lié à la découverte de la maturité et au passage au statut d'adulte d'Artyom.

- l'absence quasi-total de figures féminines alors qu'on est dans un monde où a répartition hommes-femmes semble-t-il est la même soit environ 50/50....

En conclusion : un roman marquant et très réussi qui m'a donné envie de lire la suite. Un roman que j'ai également trouvé fort bien écrit et original et avec lequel je me suis régalée et un plaisir plaisir, une immersion qui se prolonge au-delà de la lecture!

Je suis même allée voir quelques images (très réussies et fidèles) du jeu vidéo pour prolonger ce voyage! Je le veux juste pour me promener, explorer et découvrir le métro !!!


_________________
KroniK Marsiennes : Bad Bad Sunjin...



Dernière édition par Sunjin le Lun 31 Oct - 20:54, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.doctor-who.fr/
Sunjin
Firefly_Team
Firefly_Team
avatar

Nombre de messages : 1965
Age : 46
Localisation : Mars
Pays :
Date d'inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: [Roman + jeu] Métro 2033 de Dmitry Glukhovsky   Dim 7 Aoû - 18:43


La Sevastopolskaya, une des stations habitées les plus méridionales du métro moscovite, produit une grande part de l’électricité qui alimente celui-ci.

Harcelée par des monstres des tunnels sud, elle ne doit sa survie qu’au courage de ses défenseurs et à l’afflux constant de munitions en provenance de la Hanse. Cependant, la dernière caravane d’approvisionnement n’est jamais revenue de la ligne Circulaire, pas plus que les groupes de reconnaissance envoyés à sa recherche.


Retour dans le métro moscovite 12 mois après pour des aventures toujours aussi intenses et palpitantes avec cet opus!
Pour ce qui est de l"univers, du plan, du contexte, je renvoie au post de la section consacrée à cet univers "Métro 2033" soit => ICI

En préambule d'un commentaire, enthousiaste sur 2034, je voudrais partager deux interviews de l'auteur -qui parle français- et qui était aux Utopiales 2010 (novembre à Nantes).

Un auteur qui décrit la Russie d'aujourd'hui comme un pays avec une gueule de bois idéologique : j'adore! Et qui nous explique tant sa façon d'avoir conçu l'histoire que les motivations et ressorts de son personnage principal : Artyom.

Celle-ci datant de Mars 2011 : http://www.fantasy.fr/episodes/view/interview-de-dmitry-glukhovsky . Dmitry Glukhovsky y présente en détail le projet -international- né autour de l'univers de Métro 2033 où divers auteurs (auteures?) présentent une autre ville de cette univers, un autre endroit. L'auteur coordonne et garantit la cohérence du tout, 8 romans sont déjà parus... (hélas pas en France :( )

Ainsi que celle-ci tout aussi passionnante d'Imagin'Aixhttp://www.megavideo.com/?d=2XHRWL3Dprésentée ICI!

Et je les complèterai par cette toute récente interview (juilet 2011) de Denis Savine, le traducteur des deux romans : http://ifisdead.net/livres/interview-de-denis-e-savine-traducteur-de-metro-…

Je passerai sur mon envie de commenter en détail ces trois interviews pour essayer de me concentrer sur un commentaire construit sur le roman (en même temps partant demain pour Moscou, je suis assez prise dans une effeverscence intérieure ^^).

J'ai relu métro 2033 avant de me plonger dans Métro 2034, que j'ai lu 2 fois...

On plonge ici dans une aventure humaine, plus de monde à sauver d'une menace diffuse et étrangère, mais des hommes, entre eux... Une aventure illuminé par 4 personnages bien d-écrits et figures allégories du passé, du présent et du futur...

Hunter d'abord, transformé à jamais par ce qu'il a vécu et qui reste un mystère : le présent. Léonid, autre figure du présent, personnage qui n'intervient que vers la fin de cette aventure et qui est d'un cynisme intéressant, personnage en quête de rien, et qui trouvera une rédemption inattendue...

Homère qui veut rester dans les mémoires, transmettre, une figure du passé cherchant à s’établir dans le futur...

Sacha enfin, figure d'un futur possible... Mais quel futur construire dans un présent pareil...?

Au premier abord les personnages de Sacha et de Leonid peuvent paraitre caricaturaux mais Dmitry Glukhovsky évite avec brio de les faire tomber dans la caricature en leur donnant de moments de justesse...

La découverte de son corps et du plaisir par Sacha par exemple qui vient contrebalancer un romantisme qui pouvait paraitre saugrenu et trop naïf dans ce monde. On a donc une jeune fille à la fois naïve, porté à l'idéal mais aussi au consciente et de la réalité de certaines choses comme le désir sexuel par exemple mais aussi l'horreur quotidienne qui est la sienne depuis son enfance, le monde impitoyable loin des rêves dans lequel elle vit.

Cet opus est empli de poésie et de rêves : Homères et son œuvre de mémoire, Sacha et son tableau, Leonid et sa musique...

L'espoir les traverse sans qu'aucun ne veuille s'y abandonner. L'espoir, au coeur de la lutte de Hunter également... L'espoir porté par la Cité d'Emeraude, et cette ville à l'extérieur, en surface dont il est question.

Ce tome nous projette dans un possible, nous fait entrevoir quelques lueurs dans les pénombres de ce métro contrairement à Métro 2033 où Artyom découvrait un monde enterré, vivant mais sans perspective. Les perspectives sont minces ici et plus du domaine du rêve, mais elles existent, portées par des légendes (la cité d'Eméraude, l'extérieur) mais par des personnes comme Sacha...

En même temps, l'auteur ne tombe pas dans la facilité et nous offre jusqu'au bout une vision réaliste, dure, sans concession : la cité d'Eméraude demeure à l'état de légende quant au destin de Sacha... je n'ai pas de doute, hélas, sur son issue... Mais il faudrait demander à l'auteur confirmation ...

Leonid ensuite, personnage tour à tour séduisant, opportuniste, vil et en même temps tellement adapté au monde dans lequel il vit. J'ai adoré quand il raconte son enfance, la place de l'art dans son éducation, dans sa vie et le rejet dont il est victime... Il y a un Léonid (p. 585 Leonid Petrovitch un homme blond aux joues rondes...) qui parle du métro dans Métro 2033, aucun indice ne permet de savoir si c'est le même. A demander à l'auteur ^^

Un second Artyom intervient également dans cette histoire, là aussi quel personnage... Sa narration -et son découpage très cinématographique- rend compte des évènements d'une façon aussi réaliste qu'immersive.

J'ai également adoré Homére, tellement bien rendu : courageux dans sa lâcheté, touchant dans ses souvenirs et son projet de mémoire de l'humanité, émouvant dans sa façon d'être touché par la jeunesse et l"idéalisme de Sacha, jaloux face à Léonid...

Hunter également, un mur qui se laisse ébranler, parfois un homme en proies à ses démons... mais un héros, une force de la nature en action, impressionnant... J'ai envie de le revoir...

Quant à Artyom, on apprend au détour d'une conversation ce qu'il est devenu : cynique, réaliste, j'adore cette façon sans concession de l'auteur d'aller au bout de ses histoires...

Un tome tourné vers le futur, bien que sombre, il y en a au moins un (au contraire de "La Route" de McCarthy ou de "Génocides" de Disch).

Un tome centré sur des personnages forts et divers, un tome centré sur l'humain et ses vicissitudes (la maladie) de cet univers souterrain, un tome tout empli de poésie, poésie qui ressort dans l'écriture, entre autre avec les passages du livre que rédige Homère...

Bref un tome que j'ai apprécié et qui me fait dire que je continuerai bie volontiers à lire la plume de Mister Glukhosvsy dans cet univers fascinant qu'il a construit avec Métro 2033 et Métro 2034 mais au delà, dans d'autres univers également.... Bref, au delà de cet univers qui m'a littéralement happée, il y a la découverte d'un auteur talentueux, tant dans la forme que dans le fond : bravo!

Je clos ici, entre autre afin de ne dévoiler trop l'histoire, palpitante, encore une fois de ce-s romans, que je conseille!

Et demain départ pour Moscou 2011... Merci Mister Glukhovsky! :clap

_________________
KroniK Marsiennes : Bad Bad Sunjin...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.doctor-who.fr/
Sunjin
Firefly_Team
Firefly_Team
avatar

Nombre de messages : 1965
Age : 46
Localisation : Mars
Pays :
Date d'inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: [Roman + jeu] Métro 2033 de Dmitry Glukhovsky   Ven 2 Sep - 9:09

Métro 2033 : le jeu de société

Trouvé par le plus grand des hasards dans une papeterie située au sous-sol (le hasard XD) de la petite galerie marchande de la place du métro Sukharevskaya, voici le jeu de société Métro 2033!

Je n'ai pas pu résister et l'ai acheté et même si je comprends 1 mots sur 50 en cyrillique, je n'ai aucun regret le jeu est magnifique!

Et je ne désespère pas de trouver une traduction des règles en anglais...

Prix : 2843 roubles (si je me souviens bien soit environ 55 euros, c'était un des jeu les plus chers, mais c'est sans regret et bon un de mes rares achats à Moscou, ville dans laquelle je n'ai pas trouvé les magasins :xd enfin si mais 1 librairie et les pharmacies et tous les trucs de luxe genre Chanel, Dior etc = aucun intérêt).

Voici le plateau du jeu

Déplié il mesure 48 cm x 48 cm, il représente le centre de Moscou et une partie des lignes hors de la Circulaire dont il est questions dans les 2 romans. Il manque une partie des lignes hors Circulaire de Métro 2034, mais il y a déjà 49 stations sur les 180 que compte le métro de Moscou!De quoi bien s'amuser!

Les fiches personnages

Il y en a 6. De gauche à droite : Melnik, Hunter, Artyom, Anna, Khan et Sacha.

On trouve ainsi 4 personnages de Métro 2033 (Artyom, Hunter, Melnik et Khan), 2 de métro 2034 (Hunter encore et Sacha, et perso Khan me fait plus penser à Homère, perso qui mériterait plus sa fiche que Khan, mais je suis partiale^^) et un personnage probablement issu d'un des romans de l'univers 2033 et non paru/traduit en France : Anna.

Les fiches de missions / Feuilles de route


Il y en a 6 au total.

Les cartes Objets

Au nombre de 35 au total dont 25 originales, elles représentent des armes, des moyens de transports ou d'autres objets utiles pour se déplacer et remplir ses missions...

Les cartes actions

Je présume qu'elles donnent des ordres style "piochez" ou "allez à..." mais je n'en sais rien en fait :xd . Il y a 20 cartes écrites, toutes différentes + 2 cartes vierges soient 22 cartes de ce type au total.

Les ennemis et dangers

35 cartes au total : 1 vierge, 32 originales et 2 en double. Elles représentent des ennemis mutants de diverses sortes (animaux, humanoïdes...) et des dangers divers liés à des objets ou des des dangers présents dans les romans (épidémie, attaque de rats, attaque d'humains, adepte du grand Ver, éboulement...)

Les cartes stations

Ligne 1



Ligne 2


Ligne 3


Ligne 4


Ligne 6


Ligne 7


Ligne 8


Ligne 9


Ligne 10

Il y en a 49 au total. La ligne N° 5 Circulaire "La Hanse" seule n'est pas représentée. Idem avec la Ligne M2 -D6 dont il est question sur les feuilles de route et fiches actions mais qui ne peut être représentée... (et pour cause, je renvoie au livre^^).

Elles sont trop belles et permettent d'avoir une idée "de visu" des lieux des romans et d'avoir un premier aperçu de la splendeur du métro de Moscou! (et la réalité est au-delà, j'y reviendrais!).

Rien que ces cartes justifient l'achat du jeu pour moi....

Les jetons

2 plaques de 60 jetons : magnifiques, même si je n'ai aucune idée de à quoi ils servent (pour le moment...).

Le livret : les règles du jeu





Il comporte 15 pages au total.

But du jeu - Merci à Midori

boardgamegeek.com a écrit:
Les joueurs doivent incarner le chef d'un gang/équipe, contrôlant une ou plusieurs lignes du métro.

L'objectif de chaque joueur est de rendre son équipe/gang le plus puissant. Pour cela, il vous faut beaucoup de soldats expérimentés, beaucoup de ressources et beaucoup de stations sous vôtre contrôle.

Mais au plus de territoires sont contrôlés - au plus les menaces sont grandes... La convoitise, tant des autres joueurs que d'éléments inconnus, tout ce qui rôde dans les tunnels et qui est encore inconnu, est attisée ...

Élaborez votre stratégie de survie dans ce monde hostile et prenez un rendez-vous avec les dés qui définiront la quantité de vos ressources et les gagnants des batailles - afin de devenir les N°1 de ce monde de ténèbres...

Source : http://www.boardgamegeek.com/boardgame/81843/metro-2033

Traduction libre de moi-même

Conclusion : un jeu et un objet magnifique en harmonie avec l'univers des romans!

Quant à la jouabilité du tout, hélas, je ne peux pas en parler... mais je ne désespère pas!


_________________
KroniK Marsiennes : Bad Bad Sunjin...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.doctor-who.fr/
Sunjin
Firefly_Team
Firefly_Team
avatar

Nombre de messages : 1965
Age : 46
Localisation : Mars
Pays :
Date d'inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: [Roman + jeu] Métro 2033 de Dmitry Glukhovsky   Lun 31 Oct - 20:46

Mise à jour avec, pour ceux et celles qui veulent découvrir Métro 2033 une carte "balisée" pour se repérer plus facilement dans le méandre des 180 stations et de leurs noms parfois très longs.

Je ferais la même chose pour Métro 2034 (où l'action est plus concentrée).

SUR LA CARTE

EN BLEU => le voyage d'Artyom, là où il va...se reporter au N° du tableau ci-dessus.

EN ROUGE => les endroits dont on parle dans le roman,

Cliquer pour voir en taille réelle/télécharger/imprimer


Note : j'ai utilisé une carte anglaise car sur le plan de l'édition française, il manque la station Sukharevskaya dans laquelle Artyom s'arrête (en dessous du N°5).

et Bonus un peu HS, un recap de mon séjour, mais uniquement à la surface. Il ya des photos de la Biliotéka Im. Lénina que visite Artyom dans l'album :clap

Moscou 2011

A la surface de la ville...

Moscou, la ville qui a la gueule de bois idéologique, Moscou version post-soviétique, et Moscou dans ma tête version post-apocaptlytique telle que dépeinte par Dmitry Glukhovsky....

Moscou capitale du plus grand pays du monde, Moscou capitale post-moderne?

L'ensemble de mes photos est disponible dans l'album "Moscou 2011 - surface" et toutes les photos sont commentées. Vous pouvez les voir ici : http://kronikmarsiennes.canalblog.com/albums/moscou_2011__surface_/index.html

Et je préviens point de défilés des superbes monuments car d'une part je n'avais ni l'appareil et le temps ne s'y prêtait pas mais surtout rien qu’en tapant Moscou dans google, on trouve tout un tas de sublimes photos des monuments et endroits connus.

J'ai voulu avec ces clichés partager des moments d'un quotidien, une tranche de vie moscovite avec tout ce qui m'a étonnée, surprise, percutée, enchantée...

Voici donc mes impressions assorties de quelques clichés choisis dans l'album...

CLIQUER ICI POUR LIRE ET VOIR LA SUITE=>
Spoiler:
 

_________________
KroniK Marsiennes : Bad Bad Sunjin...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.doctor-who.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Roman + jeu] Métro 2033 de Dmitry Glukhovsky   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Roman + jeu] Métro 2033 de Dmitry Glukhovsky
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Collection] Le roman du charme / Guy Le Prat éditeur /Paris
» [Collection] Roman de Cape et d'Epée (Tallandier)
» [Pennac, Daniel] Comme un roman
» [En ligne!] Histoire du roman feuilleton
» [thème]Le roman de Western hors collection

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Séries Addict :: STARBUCK CLUB :: Frappuccino-
Sauter vers: