Séries Addict

Tout sur vos séries préférées, acteurs, spoilers et bandes annonces
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Stephen King : Why I love Prison Break

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
emilie
Séries-Addict
avatar

Nombre de messages : 26
Age : 40
Pays :
Date d'inscription : 05/10/2008

MessageSujet: Stephen King : Why I love Prison Break   Jeu 9 Oct - 20:58

Je m'excuse par avance si cette info est déjà postée. J'ai fait une recherche mais je n'ai rien trouvé. Et je ne savais pas quel topic utiliser !

Alors voilà :

Citation :

Here's a truth that should be self-evident: There can be a big difference between what you think is great and what you actually like. When it comes to TV, the finest series currently on offer is — in your Uncle Stevie's humble opinion — Breaking Bad (not AMC's other series, Mad Men, which is just soap opera with a great retro feel). But when it comes to what I'd walk over my grandmother not to miss, the answer is Prison Break. Simple as that. I love Prison Break madly, deeply, truly.
Before you rush to catch up on everything you've missed, let me warn you: If you picked up the first three seasons on DVD and watched them all at once, your frakkin' head would explode. I've scoped the entire run, and even I have only the dimmest idea of what's going on. And that doesn't detract from my pleasure even a little bit. Here's a rough summary of Our Story So Far, concocted not with help from the usual Internet sources but from my own little Break-obsessed head. EW fact-checkers will try to fix this. I won't let them.
So okay, there are these two brothers, Lincoln Burrows and Michael Scofield (I don't remember why they don't have the same last name). Linc gets convicted of murdering the Evil President's brother, and is sentenced to death at Fox Mulder Memorial Prison (or maybe it's Fox River; I know there's a Fox in there somewhere because the show's on Fox). Michael commits a robbery so he can also go to prison and bust his brother out. The escape plan is tattooed on Michael's body. (It gets lasered off in season 4: the whole thing, all at once. Ouch!) Michael befriends the warden, who's making a Taj Mahal out of Popsicle sticks, and falls in love with the prison nurse, Sara. In season 3, Sara gets her head chopped off, but it's mistaken identity and she comes back in season 4.
With me so far?
Anyway, Michael and Linc escape with a bunch of assorted fruits and nuts. The most over-the-top is T-Bag, a degenerate Night of the Hunter-type psycho brilliantly played by Robert Knepper. There's also this one guy who's a few fries short of a Happy Meal and wants to live in a painting. Of Holland, I think. (He jumps off a water tower.)


The second season is the best, a Sam Peckinpah shoot-out with the escapees looking for some money buried by — I think — mythic skyjacker D.B. Cooper. They are chased by a badass prison guard named Bellick and a pill-popping FBI lunatic named Alex Mahone. Mahone killed and buried a guy in his backyard, but that's another story. (Oh, and T-Bag lost a hand and had a vet do a transplant, but it didn't work; the hand now looks like something swiped from a department-store dummy.)
Here's the part that kills me: All the survivors except Linc wind up in a Panamanian prison! Yes! It's called Sona (Spanish for ''Fox Mulder''). This is the strike-shortened third season, and it's gotta be the sweatiest 13 episodes of TV ever filmed. As an added taste treat, the swag-bellied Bellick (Wade Williams) stumbles through the first two in a pair of filthy undershorts. Not a yummy picture.
Needless to say, there's another escape. T-Bag gets lost in the desert and is forced to chow down on his running buddy. When The Bag finally catches a ride, the driver sizes up his nausea and inquires, ''What's wrong, man? Eat some bad Mexican?'' Classy! Well, you know what they say: If you can't eat the one you love, eat the one you're with.
Turns out the president's brother was murdered by a shadowy outfit called The Company, and now Linc, Michael, the resurrected Sara, and their cohorts must take the bad guys down, including dragon lady Susan B. Anthony (sometimes known as Gretchen — don't ask).
What makes this so much damned fun are bright exteriors, crisp cutting, outrageous action sequences, and, most of all, the acting ensemble. I especially enjoy William Fichtner as Alex Mahone — Fichtner's probably the best character actor on TV. These guys play it straight, so the audience does the same. There's also a crazy existential subtext: No matter what these hapless escapees do or how fast they run, they always end up...booya!...back in prison.
For season 5, I hope it's a gulag in Siberia.

source : ew.com

J'ai pas le temps de traduire ce soir, si ça intéresse quelqu'un, je veux bien le faire. En tout cas, j'ai trouvé ça excellent !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gribouille
Harkness_Team
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1207
Age : 47
Localisation : Temple Bar Zone
Pays :
Date d'inscription : 03/10/2008

MessageSujet: Re: Stephen King : Why I love Prison Break   Mar 14 Oct - 17:15

Votre avis nous intéresse aussi et pour celles et ceux qui ont un peu décrochés...pourquoi?

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://series-addict.forumouf.com
lolipop2
Went_ Angel
Went_ Angel
avatar

Nombre de messages : 75
Age : 35
Date d'inscription : 07/10/2008

MessageSujet: Re: Stephen King : Why I love Prison Break   Mer 15 Oct - 6:39

Je pense n'avoir compris que les grandes lignes. Mon anglais est trop mauvais!

Mais je suis d'accord avec Mr King, William Fitchner (Mahone) est bien l'acteur jouant le mieux de la série et la saison 4 le confirme.
Ce fait est dû à deux raisons selon moi:
1. W. Fichter a énormément de talent et il a déjà beaucoup d'expérience derrière lui
2. Son personnage, Mahone, est d'une telle complexité et a une telle sensibilité/ambiguité, qu'il a l'occasion de mettre son talent en avant.

Contrairement à Michael, Lincoln et même Sucre alors qu'ils sont les personnages principaux.

Michael, bien que très sensible, est entièrement dans la retenue dans l'expression de ses sentiments. Si l'on réfléchit bien, Michael est quelqu'un de plutôt froid bien qu'il soit capable de gros sacrifices pour sauver ses proches.

Lincoln, quant à lui, est juste exploité comme le gros bras de service. Enfin, Sucre c'est le "copain", le "marrant" de service.

En tout cas, quelle consécration pour Prison Break, d'être aimé par un tel monstre sacré!

Si je me souviens bien, Wentworth Miller est un fan de S. King, peut-être qu'on aura, la chance, un jour de voir W. Miller, dans une adaptation au ciné d'une oeuvre de S. King.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Addiwent
Went_ Angel
Went_ Angel
avatar

Féminin
Nombre de messages : 439
Age : 40
Localisation : Perdue dans la neige
Date d'inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: Stephen King : Why I love Prison Break   Mer 15 Oct - 15:41

Voici la traduction de l'article de Stephen King

Voici une vérité qui devrait être évidente : Il peut y avoir une grande différence entre ce que vous pensez être grand et ce que vous aimez vraiment. Quand il s'agit de la télévision, la plus belle série actuellement offerte est – c'est l'humble avis de votre oncle Stevie - Breaking Bad (pas l'autre série d'AMC, Mad Men, qui est juste un feuilleton avec une grande atmosphère rétro). Mais quand il s'agit de ce que je ne voudrais pas manquer et ce pourquoi je piétinerais ma grand-mère, la réponse est Prison Break. C'est aussi simple que ça. J'aime Prison Break follement, profondément, vraiment.

Avant de vous précipiter pour rattraper tout ce que vous avez manqué, laissez-moi vous mettre en garde: Si vous avez acheté les trois premières saisons en DVD et que vous les regardiez l'une après l'autre, votre tête exploserait. J'ai tout suivi, et même moi je n'ai pas la moindre idée de ce qui se passe. Et cela ne porte pas atteinte à mon plaisir, même un peu. Voici un bref résumé de « Notre histoire jusqu'à ce jour », pas concocté avec l'aide des sources habituelles d'internet mais à partir de ma propre petite tête obsédée par Prison Break. Les vérificateurs des faits de EW vont essayer de réparer ça. Je ne vais pas les laisser faire.

Alors voilà, il y a ces deux frères, Lincoln Burrows et Michael Scofield (je ne me souviens pas pourquoi ils n'ont pas le même nom de famille). Linc est reconnu coupable du meurtre du frère de la Vice-Présidente, et est condamné à mort à la prison de Fox Mulder Memorial (ou peut-être que c'est Fox River, je sais qu'il y a un Fox à quelque part parce que la série est sur la Fox). Michael commet un vol à main armée pour qu'il puisse également aller en prison et faire évader son frère. Le plan d'évasion est tatoué sur le corps de Michael. (Il est enlevé au laser dans la saison 4: la totalité en une seule fois. Ouch!) Michael se lie d'amitié avec le directeur, qui construit un Taj Mahal en bâtonnet de glace, et tombe amoureux de l'infirmière de la prison, Sara. Dans la saison 3, la tête de Sara est coupée, mais c'est une erreur d'identité et elle revient dans la saison 4.

Vous me suivez pour l'instant ?
Quoi qu'il en soit, Michael et Linc s'échappent avec un groupe assorti de personnalités diverses. Celui qui sort du lot est T-Bag, un pervers genre « Nuit du chasseur » -psychopathe, brillamment interprété par Robert Knepper. Il y a aussi ce mec a qui il manque une case et qui veut vivre dans une toile. De la Hollande, je crois. (Il saute d'un château d'eau.)

La deuxième saison est la meilleur, un tournage en plein air à la Sam Peckinpah avec les évadés à la recherche de l'argent enterré par - je pense - le mythique pirate de l'air DB Cooper. Ils sont chassés par un gardien de prison stupide nommé Bellick et un agent du FBI accro aux pilules nommé Alex Mahone. Mahone a tué et enterré un mec dans son jardin, mais c'est une autre histoire. (Oh, et T-Bag a perdu une main et un vétérinaire lui a fait une greffe, mais ça n'a pas marché, la main ressemble à quelque chose provenant d'un mannequin de magasin).

Voici la partie qui me tue: Tous les survivants, sauf Linc se retrouvent dans dans une prison du Panama! Oui! Elle est appelée Sona (la version espagnole de ''Fox Mulder »). C'est la troisième saison, raccourcie à cause de la grève, et ce sont les 13 épisodes les plus transpirants de la télévision jamais filmés. Et comme cerise sur le gateau, Bellick (Wade Williams) avec son ventre bedonnant se balade en caleçon crasseux durant les deux premiers épisodes. Pas une image très apétissante.

Inutile de dire, qu'il y a une autre évasion. T-Bag est perdu dans le désert et est forcé de bouffer son copain de route. Lorsque T-Bag réussit à trouver un moyen de transport, le conducteur remarque qu'il à la nausée et demande,''Qu'est-ce qui ne va pas, mec? Mangé un mauvais mexicain?'' Classe ! Eh bien, vous savez ce qu'on dit : Si vous ne pouvez pas manger celui que vous aimez, mangez celui qui est avec vous.

Il s'avère que le frère de la président a été assassiné par un groupement sombre appelé la Compagnie, et maintenant Linc, Michael, Sara la ressuscitée, et leurs acolytes doivent faire tomber les méchants, y compris la dragonne Susan B. Anthony (aussi connue sous le nom de Gretchen – ne pas demander pourquoi).

Ce qui rend cette série aussi géniale se sont les brillants décors extérieurs, un montage précis, des séquences d'action effarantes, et, surtout, le jeu des acteurs dans sa globalité. J'ai surtout apprécié William Fichtner en tant qu'Alex Mahone - Fichtner est probablement le meilleur acteur de la télévision. Ces gars jouent le jeu de façon sérieuse, de sorte que le public fait la même chose. Il y a aussi un sous-entendu dingue et existentiel : Peu importe ce que ces malheureux évadés font ou à quelle vitesse ils courent, ils finissent toujours par... zou ! ... ... retour en prison.

Pour la saison 5, j'espère que ce sera un goulag en Sibérie.


Un brin de sarcasme dans cet article tout de même... En tout cas c'était drôle et j'ai eu beaucoup de plaisir à le traduire. La langue de bois c'est pas son rayon apparemment et c'est très bien !

_________________

Merci ma petite Faith !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Stephen King : Why I love Prison Break   

Revenir en haut Aller en bas
 
Stephen King : Why I love Prison Break
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prison Break
» [Guest] Un maton de Prison Break dans "Buffy" ^^
» Prison Break S3 (spoiler inside)
» Cujo - Stephen King (1981)
» Prison Break, le Spin-Off

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Séries Addict :: MINI-SERIES/SERIES ARRETEES :: Prison Break :: Infos en Vrac-
Sauter vers: