Séries Addict

Tout sur vos séries préférées, acteurs, spoilers et bandes annonces
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Véritable Histoire des Tudors

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
duam78
BadWolf_United
BadWolf_United
avatar

Féminin
Nombre de messages : 128
Age : 39
Localisation : New New Challans
Pays :
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: La Véritable Histoire des Tudors   Mar 21 Oct - 18:42

Arbre généalogique des TUDORS



_________________


Dernière édition par duam78 le Mer 29 Oct - 13:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
duam78
BadWolf_United
BadWolf_United
avatar

Féminin
Nombre de messages : 128
Age : 39
Localisation : New New Challans
Pays :
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: La Véritable Histoire des Tudors   Mer 29 Oct - 13:16

Chronologie des Tudors


Les Tudors et la naissance de l'Angleterre moderne (1485-1603)

1485 : Bataille de Bosworth, qui voit s’affronter les troupes royales et celles des barons emmenés par le Gallois Henri Tudor, comte de Richmond, héritier d’une branche bâtarde des Lancastre et époux d’une fille d’Édouard IV. Richard est tué. Henri devient roi sous le nom d’Henri VII et met fin à la guerre des Deux Roses, adoptant l’emblème de la « rose Tudor », rouge au cœur blanc.




Lorsque commence le règne d’Henri VII, le pays a déjà considérablement évolué depuis le début du siècle. Essentiellement agricole au départ, il a vu se développer le commerce et naître un début d’industrie, en particulier avec la production de drap, alors qu’on se contentait auparavant d’exporter la laine. Ce produit d’exportation recherché va assurer la prospérité de régions entières et amener à une modification des structures sociales, les enclosures,ou prairies d’élevage, remplaçant les champs ouverts et les prés communaux et poussant les paysans pauvres à émigrer vers les villes. Le développement des ports a commencé, tant pour des raisons militaires que commerciales. Les Tudors vont profiter d’une féodalité exsangue pour asseoir un pouvoir moderne et assurer à l’Angleterre une prospérité et une paix dont leur propagande ne cesse de rappeler les bienfaits.

1485-1513 : Règne d’Henri VII
Il se tient à l’écart des querelles européennes et favorise la transformation de l’économie par des mesures concernant le temps de travail et les salaires, et visant à encourager le commerce et l’expansion maritime.


1497 : John Cabot, à la recherche du passage du nord-ouest, atteint le premier Terre-Neuve et le Labrador. John Colet, soutenu par Érasme et Sir Thomas More, et héritier des lollards qui restent populaires, dénonce la corruption du clergé.

1503 : La fille du roi, Margaret, épouse Jacques IV Stuart, roi d’Écosse.

1509-1547 : Henri VIII succède à son père.
Devenu héritier présomptif par la mort de son frère aîné, il a épousé la veuve de ce dernier, Catherine d’Aragon. Prince cultivé, féru de théologie et musicien, il aspire un temps à la couronne du
Saint Empire et entre en rivalité avec François Ier de France.

1518 : Sir Thomas More publie L’Utopie, ouvrage dans lequel il défend un christianisme humaniste, respectueux de l’organisation de l’Église mais favorable à un retour aux Écritures, qui suscite un grand intérêt en Angleterre.

1520 : Entrevue, près de Calais, du Camp du Drap d’Or entre Henri VIII et François Ier.

1521 : Défendant les arguments de la papauté contre les luthériens, le roi se voit attribuer par le pape Léon X le titre de Fidei Defensor, Défenseur de la Foi, que gardent depuis les monarques et qui justifie leur présence à la tête de l’Église d’Angleterre.

1527 : Le roi, qui n’a qu’une fille, Marie, de Catherine d’Aragon, rencontre Anne Boleyn alors qu’il commence à avoir des doutes sur son mariage. Le pape Alexandre VI Borgia ayant accepté le divorce du roi Louis XII de France, Henri pense obtenir la même chose de Clément VII, ses raisons théologiques étant au moins aussi valables – le droit canon interdit d’épouser sa belle-sœur. Mais le pape, influencé par la politique anti-anglaise de Charles-Quint, refuse.

1533 : Henri VIII épouse Anne Boleyn, après avoir fait sanctionner son divorce par Cranmer, nouvel archevêque de Cantorbéry. Il est excommunié. La nouvelle reine lui donne une fille, Elizabeth.

1534-1536 : Rupture avec Rome. Le Parlement rétablit la liberté de l’élection des évêques, refuse les taxes pontificales et dénie au pape l’autorité suprême en matière de dogme et de discipline, fondant ainsi l’Église d’Angleterre, dont l’Acte de Suprématie fait du roi le chef suprême. Les ordres religieux sont dissous et leurs biens confisqués, ce qui contribue à une vaste redistribution des terres et bâtiments au profit de l’aristocratie et des classes moyennes enrichies. Les Dix Articles définissent une nouvelle doctrine, proche du catholicisme, mais réduisant les sacrements au baptême, à la pénitence et à l’eucharistie et interdisant le recours à l’intercession des saints. Une vague d’iconoclasme prive de nombreuses églises des croix, jubés, ex-voto et statues qui les ornaient ; les châsses sont fondues et les reliques dispersées.

1535 : L’archevêque Fisher et le chancelier Sir Thomas More, qui, fidèles à Rome, refusent l’Acte de Suprématie, sont exécutés pour trahison. L’Acte d’Union avec le Pays de Galles est voté.

1536 : Répudiation et exécution de Anne Boleyn . Mariage avec Jane Seymour.

1537
: Jane Seymour meurt en donnant à Henri un fils, Édouard.


1539 : Les Six Articles dotent l’Église d’Angleterre de son code pénal et prévoient la peine de mort pour toute dissension sur le dogme.

1540 : Mariage avec Anne de Clèves, qu'il répudiera au bout de 6 mois. Epouse Catherine Howard.

1541 : Le Parlement irlandais proclame Henri roi d’Irlande.

1542 : Après avoir été accusée d'adultère et de trahison, Catherine Howard est décapitée à la Tour de Londres.

1542 : Après la défaite de Jacques IV d’Écosse à Flodden en 1513, Jacques V est vaincu à son tour à Solway Moss. Malgré les prétentions d’Henri, la couronne d’Écosse échoit à la jeune Marie Stuart, que sa mère, Marie de Guise, fiance au dauphin François, fils d’Henri II, qui deviendra François II à la mort de ce dernier.

1543 : Henry VIII épouse sa dernière femme Catherine Parr, qui lui survivra et mourra en couche en 1548, en donnant naissance à un garçon de son troisième mariage.

1547 : Mort d'Henry VIII

1547-1553 : Règne d’Édouard VI.
Il est âgé de neuf ans à la mort de son père. Son oncle Lord Seymour, calviniste tolérant, exerce la régence et fait évoluer la
doctrine de l’Église d’Angleterre en direction du protestantisme, en interdisant le culte des images et statues, en imposant la lecture de l’Évangile en anglais et en autorisant le mariage des prêtres.

1549 : Publication du premier Book of Common Prayer, qui unifie le rituel de l’Église d’Angleterre.

1552 : Seymour, renversé par une intrigue de palais, est remplacé par lord Dudley, calviniste strict. Les catholiques sont persécutés. Un second Book of Common Prayer est publié, qui fixe le contenu du dogme et lui donne une coloration plus austère.

1553 : Édouard, de constitution chétive, meurt.

1553-1558 : Règne de Marie Tudor
Fille de Catherine d’Aragon. Mariée en 1554 à Philippe II d’Espagne, elle entend, avec l’aide de son époux, ramener le pays dans le giron de l’Église catholique. Elle abolit la Réforme et entreprend une politique de répression qui lui vaut le surnom de Bloody Mary, « Marie la Sanglante ». Les évêques Latimer et Ridley sont brûlés comme hérétiques à Oxford en 1555. L’archevêque Cranmer est exécuté en 1556.


1557 : En l’absence de la reine Marie Stuart devenue l’épouse du dauphin de France, l’Écosse bascule dans le calvinisme prêché par John Knox.

1558 : La guerre contre la France dans laquelle Philippe II a entraîné l’Angleterre vaut à celle-ci la perte de Calais, dernière possession anglaise sur le continent. Avènement de la reine Elizabeth Ière à la mort de sa demi-sœur. Protestante, elle rétablit la Réforme.

1558-1603 : Règne d’Elizabeth Ière.

1561 : Marie Stuart rentre en Écosse après la mort de François II. Ses maladresses à l’égard des factions font apparaître Elizabeth comme le recours des protestants écossais et l’ennemie des catholiques du nord de l’Angleterre, qui soutiennent Marie.

1564 : Naissance de Shakespeare.

1565 : Fondation du Royal Stock Exchange, première bourse aux effets de commerce de Londres, par Sir Thomas Gresham.

1566 : Soulèvement des catholiques irlandais. La répression, atroce, dure jusqu’à la fin du règne sans résoudre quoi que ce soit.

1568 : Marie Stuart se réfugie en Angleterre. Elle y est aussitôt retenue prisonnière.

1569 : Soulèvement des catholiques anglais du nord en faveur de Marie Stuart.
Sanglante répression.

1570 : Sa répression des soulèvements catholiques vaut à Elizabeth d’être excommuniée. La rupture avec Rome est définitive. Sir Francis Drake est le premier Anglais parvenant aux Antilles.

1584 : Sir Walter Raleigh tente de fonder une colonie en Amérique.

1586 : Les complots catholiques ont poussé Elizabeth à former une alliance avec les princes réformés d’Europe. Un nouveau complot où Marie Stuart est compromise amène l’exécution de celle-ci.

1588 : Philippe II, pour venger la mort de Marie, envoie contre l’Angleterre la flotte de l’Invincible Armada. Décimée par la tempête, celle-ci est vaincue et pourchassée par l’amiral Sir Francis Drake.

La défaite de l’Invincible Armada ouvre un âge d’or, particulièrement remarquable en ce qui concerne la production théâtrale. La rive sud de la Tamise à Londres se couvre de salles. De 1592 à 1611, Shakespeare donne ses 37 pièces, mais de nombreux autres auteurs signent une production abondante pour un public avide.

L’essor considérable du commerce et l’impression de prospérité qui frappe les contemporains coïncident avec un bouleversement de l’ordre social. Les classes mercantiles voient leur fortune s’accroître, mais les campagnes connaissent la faim et des lois strictes sont passées pour réprimer le vagabondage, tandis que d’autres lois imposent aux paroisses de prendre en charge les indigents. Dans la population urbaine de petits commerçants comme parmi les petits propriétaires terriens, le nombre de protestants « indépendants » (rejetant la hiérarchie anglicane), bientôt surnommés « puritains », grandit, amenant à une répression et au début de l’émigration des dissidents.

Les expéditions des « marchands aventuriers » ont amené Raleigh sur la côte de Virginie (ainsi nommée en l’honneur de la « reine vierge »), puis en Guyane, tandis que Drake écumait les côtes du Pérou et fondait aux Moluques la première colonie anglaise. Un début d’empire colonial est en train de se constituer.

1600 : Fondation de l’East India Company, la Compagnie des Indes orientales, qui marque le début de l’intérêt de l’Angleterre pour l’Inde.

1603: Mort d’Elizabeth, sans descendance. Son héritier est Jacques VI d’Écosse, fils de Marie Stuart, qui devient Jacques Ier d’Angleterre.

1603 : Début de la dynastie des Stuarts

Source

_________________


Dernière édition par duam78 le Mer 29 Oct - 13:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
duam78
BadWolf_United
BadWolf_United
avatar

Féminin
Nombre de messages : 128
Age : 39
Localisation : New New Challans
Pays :
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: La Véritable Histoire des Tudors   Mer 29 Oct - 13:18

Les 6 femmes d'Henry VIII



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
duam78
BadWolf_United
BadWolf_United
avatar

Féminin
Nombre de messages : 128
Age : 39
Localisation : New New Challans
Pays :
Date d'inscription : 06/10/2008

MessageSujet: Re: La Véritable Histoire des Tudors   Mer 29 Oct - 13:30

Petite vidéo résumant le tout...
par carriesking



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Raistlin
Starbuck_Team
Starbuck_Team
avatar

Féminin
Nombre de messages : 105
Age : 43
Localisation : Picardie
Date d'inscription : 05/10/2008

MessageSujet: Re: La Véritable Histoire des Tudors   Ven 7 Nov - 11:43

Bah dis donc !! 6 femmes rien que ça et Henry avait trouvé comment s'en débarrasser facilement !!
La difficulté du divorce avec la 1e Catherine lui aura servi de leçon, la hache est bien plus rapide !!

Par contre, que de Anne et de Catherine !! Pas beaucoup d'imagination au niveau des prénoms !! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.c-rom.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Véritable Histoire des Tudors   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Véritable Histoire des Tudors
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La véritable histoire du titanic [court métrage]
» La Véritable Histoire du Petit Chaperon Rouge
» Tom Horn... Sa véritable histoire:
» [Tabor, James] La véritable histoire de Jésus
» Titanic, la véritable histoire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Séries Addict :: COUP DE COEUR :: The Tudors :: La Série-
Sauter vers: