Séries Addict

Tout sur vos séries préférées, acteurs, spoilers et bandes annonces
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [BSG] 4.15 No Exit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sunjin
Firefly_Team
Firefly_Team
avatar

Nombre de messages : 1965
Age : 47
Localisation : Mars
Pays :
Date d'inscription : 04/10/2008

MessageSujet: [BSG] 4.15 No Exit   Sam 21 Fév - 19:00

Voici mon comm complet sur ce fameux 415, il reprend et développe ce que j'ai dit ici et échangé ici et sur Sci-Fi Fan Série : et sur Beans On Toast



Alors un épisode très dense que ce "Sans Issu"... car non seulement on repart dans le passé assister à la résurrection d'Ellen, le dernier des Final Five, qui retrouve ses souvenirs mais dans le même temps, Sam, aux portes de la mort recouvre lui aussi la mémoire et chacun des deux assène révélation sur révélation, le tout assorti de délire et autres discours mystiques -"le circle"- de la part de Sam...!

Et un épisode dont la conséquence directe est pour moi le revisionnage de la série depuis ses débuts en parallèle de ces derniers épisodes du coup, j'en suis au 1.10 à ce jour...lol

D'abord la densité de cet épisode est déstabilisante, et nécessite de revoir l'épisode car il ya beaucoup d'informations et donne un peu l'impression d'épisode fourre-tout à 5 épisodes de la fin, mais bon...

L'épisode commence donc 1 an et demi en arrière avec la mort d'Ellen et sa résurrection dans un baseship et plus que ça, sa transformation spectaculaire lorsqu'elle retrouve ses souvenirs : Bravo Kate Vernon, impressionnante et qui sera magistrale tout au long de cet épisode.





Et donc la méga-révélation de cet épisode est que Cavill, John de son nom de "baptême" est le grand orchestrateur diabolique du génocide de la race humains et de la "chute" des Final Five, ses créateurs.

Même Sam le dit dans son délire : "He whose guile...Stirred with revenge, deceived the mother of mankind..."

Les Final Five un groupe de cinq chercheurs qui sur la Terre ont été "averti" de sa prochaine destruction et ont travaillés sur la reconstruction du processus de résurrection, qui est en fait un tranfert organique de mémoire "Organic memory transfer" inventé sur Kobol mais laissé à l'abandon depuis que les cylons pouvaient concevoir des enfants...

Les Final Five qui sont ensuite partis vers les 12 colonies avertir les humains du risque à récrer des cylons et à les traiter en esclave, sauf qu'à l'époque pas de technique de saut FTL et donc le temps qu'ils arrivent et bien la guerre (la première) avec les Cylons a déjà commencé : frack! ^^

Les Final, dirigé semblent-ils par Ellen, chercheuse et généticienne de premier plan proposent aux cylons de l'époque d'arrêter le combat en échange de leur savoir : ils créent donc les cylons humanoides et le Hub de résurrection.

Mais leur premier modèle-humain, John, conçu et nommé d'après le père d'Ellen devient jaloux, amer, se sent limité et pouf, capture les FF, trafique leur mémoire et les envoie au milieu des humains assister à la destruction de l'humanité qu'il est train de préparer...

Alors... arf...comment dire, ok la prestation de Dean STockwell est juste énorme mais.. que de déception pour moi de découvrir que le "They Have a plan" est en fait "Evil-John had a plan"...

Déception aussi que cela repose du coup entièrement sur l'amertume limite psychopathe (très humain ça) de John l'humanoïde qui pleurniche après sa condition perdue (et jamais connue surtout) de machine complète...


I don't want to be human!
I want to see gamma rays.
I want to hear x-rays.
And I want to...I want to smell dark matter.
Do you see the absurdity of what I am?





Oui absurde est bien le mot, et pathétique... Parce qu'on oscille entre le grandiose de l'interprétation de Stockwell et un œdipe mal résolu frôlant le caprice de sale gosse. Sans compter les très lourdes allusions sur des pseudos-incestes : aucun intérêt si ce n'est d'enfoncer un peu plus le personnage dans le malsain, et du coup, on se retrouve avec un bad guy trituré du cerveau avec une personnalité émotionnelle du niveau de celle d'un enfant :hang

Ellen lui demande d'ailleurs s'il fait toujours des cauchemars "Do you still suffer from night sweats and scary dreams of dog-faced boys chasing you through the yellow mists?" :omg

John qui rejette en bloc la croyance d'un Dieu unique et qui ne blame qu'Ellen et les FF pour ce qu'il est : " If i'm so irredeemable, if i'm such a mistake, if i'm so broken, then whose fault is that?
It's my maker's fault. And that's not God. "


Croyance en un Dieu unique qui viendrait des Centurions par contre (arf faut que je revois Razor, me souviens plus bien, ceci dit, si les Cylons sont crées par un homme, il semble logique que celui-ci apparaisse comme un Dieu à leurs yeux, en tant que Créateur ultime...).

Mais cela soulève autant de questions que de problèmes : comme un seul Cylon, athée par-dessus le marché, a-t-il pu prendre l'ascendant sur tous les autres ? Les Cylons étant aussi des machines,du point de vue de la logique comment ce fait-il que personne ne s'en soit aperçu?

Alors certes, il y a des prémisses, l'interdiction de John a parlé des FF, et puis la scission qui sépare les cylons en deux groupes. Au passage je note qu'Ellen dit bien que ces modèles, s'ils ont des corps limité ont acquis ce que les autres n'ont pas et dont je parlais dans mon comm du 4.14 : le libre-arbitre !

Ellen :We didn't limit you. We gave you something wonderful.
Free will.
The ability to think creatively. To reach out to others with compassion. To love.




Effectivement : un cylon humanoïde nait avec un savoir immense, -et strictement théorique!-mais qu'est-il sans éducation et sans socialisation ?

La réponse parait claire car seuls les modèles ayant une expérience de socialisation -humaine en plus, lol, le paradoxe- sont ceux qui exercent un libre arbitre et font leur propre choix : Six, les Sharon, D'Anna, Leoben (encore que je me demande s'il est pas tombé dans le chamalla lui...anyway) et bien sur les Final Five qui vivait en société...

Ainsi toute IA "éveillées" qu'ils soient les cylons ont aussi besoin de recevoir une éducation, de vivre en société sinon ils ne sont que des sortes d"enfants sauvage" savants livrés à leurs instincts les plus primaires et vivant dans un environnement clos (et adapté aux machines non organiques?) ce malgré des capacités démultipliés et des connaissances immenses : ce que John illustre parfaitement...

Cette question était d'ailleurs soulevée dans l'épisode 2.10 de The Sarah Connor Chronicles, où "on" essaie d'éduquer et d'apprendre la morale à l'IA qui deviendra Skynet...

La question demeure et Ellen va la poser : pourquoi ce choix : "why not just choose to explorethis notion of being the best machines the universe has ever known?"

- Because justice pulls me back, répondra John, décidé à venger l'esclavage de ses ancêtres...*mouais*, pleins de contradictions ce John je dirais... qui en plus a littéralement hypnotisée une Boomer qui a l'air de fait office de groupie, objet sexuel et autre divertissement :omg !




Décidément Boomer, je ne la suis plus, et même si elle va aider Ellen à s'échapper (avec un Raptor lol) elle m'a l'air assez lobotomisée, complètement passive tout au long de cet épisode...Complètement sous la houlette de Evil-John-wants-his-revenge (et après, il compte faire quoi en plus??) .

Une Boomer, very confused qui dit "He's teaching me to be a better machine. To let go of my human constructs." Clairement, leur nature organique parait ingérable : qu'est-ce qu'une meilleure machine d'abord ? Avoir des attributs humains fait-il des cylons des humains ou au contraire va-t-il/peut-il en faire une race capable de choix et d'amour... sans en commettre les mêmes erreurs (bon là avec un génocide et en voyant Evil-John c'est mal parti lol et dommage...).

Je parle d'amour en me référant au début de la série où la grossesse d'Athéna, une première je le rappelle, ets imputée à l'amour, au fait qu'Athéna ait eu des sentiments, des désirs... Amour aussi dont Ellen parlait (cf plus haut, mot qui avait fait réagir la même Boomer d'ailleurs : "Love? Who? Humans? Why would I want to do that? Who would I want to love?".

Bref, clairement cette fois encore, ce sont les choix, et les actes posés qui comptent et sont déterminants.

Mais on en revient aussi à Dieu :

John : But i'm trapped in this absurd body. And why? Because my five creators thought that God wanted it that way.

Et lorsque John accusera Ellen les FF de mise en scène sur la planète des algues, elle lui répondra qu'ils n'y sont pour rien : "We didn't plant anything. We backtracked the path of our ancestors, found their temple.
The one true God must have orchestrated these events."




Pendant ce temps, sur le Galactica les FF apprennent à peu près la même chose via un Sam, toujours en vie et qui doit se faire opérer, pour extraire la balle logé dans sa tête et y réparé quelques dégâts, un Sam qui revient lui aussi dieu et l'amour :


Sam :The centurions had a single loving god.
Ellen said it changed everything.
If the cylons embraced love and mercy,then the cycle of violence could end.

Galen : Single god? Like a one, true god?

Sam : Yeah.



Et un Saul qui après toutes ces révélations fera la conclusion suivante, et en reviendra aux actes "it's all about what we made" :

Saul : You heard what he said, right? The centurions couldn't build skin jobs, so we showed them how, then gave them resurrection.It all traces back to us.

Galen : No, no, no, he said that we ended the first cylon war. We bought time for humanity, right?

Saul : The old man said humans had to own up to what they made. But we made the skin jobs.
It's all about what we made.
The destruction of the colonies.


Tory : But the humans on kobol made us. Go back far enough, it's always them.

Saul : Yeah, you point a finger back far enough and some germ gets blamed for splitting in two. No, maybe we share the guilt with the humans, but we don't get to just shove it off onto them.


Lol quand même, si j'ai bien compris, les prmiers skinjobs dont descendent les FF ont été créés par les humains et eux créent les nouveaux skinjobs...

Le fond de cet épisode est d'ailleurs d'accepter ce que l'on est, quoique l'on soit, quelque soit sa nature. Ces paroles se retrouveront en miroir dans la bouche d'Ellen mais aussi de Bill adama et feront écho à la phrase de Kara : "I need to be something!"

Ellen à John : "If you could just accept yourself as what you are, as the boy i made, you can be good."

Bill Adama à Galen Tyrol : "Thing is, is i need a chief. And all i have is a...is a Galen.

Galen : That you do, sir.

Bill : See, you still call me "sir. I think we have to accept what we are."




Un Bill Adama par contre auquel je n'ai rien compris dans cet épisode !!
"But the crew...i want it all human, all right?" ! :omg :hang

C'est super lourd, il défendait la présence des cylons au quorum 2 épisodes avant et là il nous fait un revirement super à contre-temps : c'est trop tard, l'insurrection a déjà eu lieu, il aurait dû choisir cette voie là avant ! Par ailleurs, on s'en doutait bien en plus, il n'a pas le choix !

C'est avec les cylons vers le futur... ou vers le néant entre humain...

Et donc ben oui, dernier plan de l'épisode, Bill qui donne le feu vert à Galen pour hybrider la coque du Galactica avec le métal organique cylon...

Après le sang cylon qui avait permis la rémission de Laura...Lol, je dirai très ironiquement que le mélange ouvre autant de possibilités et de perspectives nouvelles, surtout pour les humains d'ailleurs de ce que l'on a pu voir... Mais les humains et leur contact permettent la construction des personnalités des skinjobs ceci dit...




Autre élément de cet épisode, très prévisible : Roslin qui raccroche et passe le flambeau à Lee, c'était sous-jacent depuis la Saison 3, c'est officiel ! Belle scène entre les deux : " you are the right one, lee.
You have always been the right one"
dira Laura à un Lee très ému, dans la salle dévastée du Quorum, ça aide^^. Une Laura, politicienne jusqu'au bout : My only concern about you is that you're so hell-bent on doing the right thing that you sometimes don't do the smart thing." et qui montre bien là une des limites de l'excercice du pouvoir...

Lee qui propose d'aileurs d'abroger l'ancien système des représentations par planète vu que tout ça c'est mort et propose une réprésentation par vaisseau. Bien vu, à voir ce qu'il va faire avec les cylons (bien que je maintienne qu'il n'ait pas d'autres choix sur le long terme que l'alliance).




Dernière édition par Sunjin le Dim 2 Aoû - 18:56, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.doctor-who.fr/
Sunjin
Firefly_Team
Firefly_Team
avatar

Nombre de messages : 1965
Age : 47
Localisation : Mars
Pays :
Date d'inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: [BSG] 4.15 No Exit   Sam 21 Fév - 19:02

Sinon, j'ai bien aimé bien la nouvelle intro de cet épisode. Et malgré la densité de l'épisode qui aurait mérité d'être traité en deux épisode je pense, je suis contente d'enfin comprendre le rôle et l'importance des Final Five, dont j'avoue que je pensais qu'ils servaient à pas grand chose jusque là :hko

Kara maintenant, Kara qui a tant besoin d'être quelque chose....

Alors je trouve lourde la fausse subtilité d'approche de son cas et j'espère que la "révélation" n'est pas gardée pour la toute fin car là je commence à trouver ça pénible parce :

* kara est morte et revenu = résurrection cylon
* cela s'est produit sur la terre, où il ya le matériel de résurrection des FF, cylon
*kara ramène un viper qui fait la musique-cylon des FF


et "pour enfoncer encore le clou"
* kara brille comme les autres cylon-FF dans cet épisode
* et rooooo le N° 7, le skinjob "manquant", Daniel, était un artiste et Kara est peintre à ses heures perdues...


et je rappelle que Kara avait réussi à piloter un Raider Cylon...

Bref, pour moi tout cela ne mène qu'à une chose Kara = cylon,

Un peu, beaucoup, à moitié, etc, je m'en fiche, mais ça là je trouve que ça traine en longueur depuis le 411 qui me semblait clair!

D'autant que je crois pas que nous ayons une troisième race qui débarque d'ici la fin de la série! Si elle n'est pas humaine, elle est cylon ou d'ascendance, peu importe.






Et je salue au passage Katee Sackhoff qui est un actrice incroyable et qui depuis le début de la série nous livre une interprétation incroyable, extrêment riche et qui nous offre au passage un des plus beau personnage féminin du petit -et grand- écran, mais BSG nous en offre d'autres, Laura entre autre, j'y reviendrai ultérieurement.

Sinon pour une fois y a du symbolisme dans BSG lol ^^

- 12 colonies humaines + 1 perdue (cylon) = 13
- 12 modèles de cylons connus + 1 "perdu-e" = 13

Je clôturerai par cet assez énigmatique et prophétique tirade d'un Sam, mal barré au demeurant :


Saul, listen to me.
Saul, stay with the fleet. It's all starting to happen.
It's the miracle. Right here. It's a gift from the angels. Stay with the fleet!

Kara, make 'em stop! I stood up for you on demetrius!
You owe me! Kara!




Et mes questions en suspens après cet épisode :

- Kobol et les 13 colonies, si comme nous l'avons vu dans le 4.11, la 13éme colonie est cylon, cela suppose qu'humains et cylons vivaient ensemble plus ou moins harmonieusement sur Kobol : que s'est-il passé exactement, qu'est-ce qui a causé l'exode des 13 colonies ? Et quid d'un possible métissage entre les deux races datant de cette époque...car je ne vois pas comment il aurait pu être évité si tous vivaient ensemble sur Kobol !

- Que s'est-il passé sur Terre, comment a-t-elle été détruite ?

- quid du "deus ex machina" qui a/ont envoyé les visions de destruction de la terre aux FF et qui ont vraisemblablement récupéré Kara après sa mort et lui ont filé un beau viper avec la cylon-musique-magique dedans, idem d'où est sortie la musique-effet-madeleine qui a "réveillé" les FF.

- rien à voir mais j'aimerais bien en savoir plus sur les hybrides cylons. Sur cette question des hybrides, je me demande comment elles sont faites, d'autant qu'elles semblent prescientes.

- La prescience -et/ou la projection type Baltar/Six qui est toujours inexpliquée et qui "résoudrait" le coup des prophéties car plus besoin de radio ou de faire l'aller-retour dans ce cas. Et on retombe sur le fameux "deus ex machina" ( = prescience ou projection de ce type ??) de ma question précédente également... Pour Roslin et ces "visions", la prise de Chamalla me semble tout justifier...

- les skinjobs : comment naissent-ils ? Avec un corps à maturation ? Vieillissent-ils (je dirai que oui), quand un modèle est produit en plusieurs exemplaires : quid de sa personnalité de base... Est-il produit avec la copie du dernier "organic tranfert memory" du modèle ou pas ?

Je ne sais pas si ces points seront abordés, mais bon, il reste encore 5 épisodes, et j'aurai bien quelques éléments à défaut du tout...


A suivre, impatiemment..


Dernière édition par Sunjin le Dim 2 Aoû - 18:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.doctor-who.fr/
soblue
House_Addict
avatar

Nombre de messages : 651
Age : 43
Pays :
Date d'inscription : 05/10/2008

MessageSujet: Re: [BSG] 4.15 No Exit   Sam 21 Fév - 19:41

j'ai mieux apprécié cet épisode que certains des précédents, c'était intéressant de connaître "l'origine" des cylons type "humains" notamment!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leninha
SPL_Member
avatar

Féminin
Nombre de messages : 354
Age : 36
Localisation : Limoges
Pays :
Date d'inscription : 05/10/2008

MessageSujet: Re: [BSG] 4.15 No Exit   Mer 3 Juin - 19:42

Ah! J'ai adoré!!!
Que de révélations!!!
On apprend enfin l'importance des FF et l'origine des cylons.
Les flashbacks sur Ellen étaient très instructif et la blessure de Sam lui a permis de se remémorer leur passé sur terre.
J'ai moi aussi regardé l'épisode 2 fois parce qu'il y a énormément d'infos à la fois!

La confrontation John/Ellen était super et j'ai adoré la tirade de John sur son envie d'être plus machine qu'humain. Il se sent limité et prisionnier dans ce coprs et cet esprit et aurait aspiré à bien plus!
C'est LE méchant cylon qui a réussit manipuler toute sa race en écartant leurs créateurs et leurs bonnes intentions.

J'ai aussi beaucoup aimé les scènes de Sam avec les autres FF et avec Kara.
Par contre moi aussi je trouve que ça traîne cette histoire avec Kara. Quand Sam à révélé le cylon manquant, ce 7, Daniel, sur le coup je me suis dit que ce serait Kara... Et puis, apparemment non... C'est bizarre cette histoire...
Mais oui, quelle actrice quand même cette Katee!

Je n'ai pas non plus trop compris l'attitude d'Adama sur le "crew all human"... Heu... Faut savoir ce qu'on veut! J'ai trouvé ça un peu limite...

Très belle scène aussi entre Lee et Roslin. La passassion de pouvoir se fait de manière très touchante surtout qu'il n'y a pas si longtemps, ces 2 là n'arrivaient plus à se comprendre. Et le "j'essairais d'être plus intelligent... et moins juste!" On parie combien qu'il n'y arrive pas!

Bref, un épisode super intéressant qui m'a complètement embarqué dans la révélation des origines de chacun.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sunjin
Firefly_Team
Firefly_Team
avatar

Nombre de messages : 1965
Age : 47
Localisation : Mars
Pays :
Date d'inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: [BSG] 4.15 No Exit   Jeu 4 Juin - 14:37

Rien à rajouter ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.doctor-who.fr/
Nanou
BadWolf_United
BadWolf_United
avatar

Nombre de messages : 779
Age : 33
Pays :
Date d'inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: [BSG] 4.15 No Exit   Jeu 8 Oct - 21:12

heureusement que tu reprend tout, parce que niveau chonologie j'avoue que j'étais perdue entre les guerres cylons, ce qui s'est passé avant, pendant, maintenant bref... j'ai pas tout pigé au premier visionnage

et donc Ellen le cylon manquant, mais alors Kara est fait pas partie du FF, sinon ils sont six... lol et à mon dernier commentaire, tu disais que c'était plutôt "drôle" de savoir qui était le dernier cylon, mais j'ai du loupé un truc, parce que je comprend pas pourquoi XD je vais aller reprendre la phrase exacte que t'avais écrite ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sunjin
Firefly_Team
Firefly_Team
avatar

Nombre de messages : 1965
Age : 47
Localisation : Mars
Pays :
Date d'inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: [BSG] 4.15 No Exit   Jeu 8 Oct - 21:23

je n'ai pas parlé de 6 Final FIve, eux ils sont bien 5 comme je te l'ai dit, et tu les connais tous^^

Encore quelques épisodes et tu sauras tout ;)

Indice, ne lire que si on le veut ;)
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.doctor-who.fr/
Ajax
Séries-Addict
avatar

Masculin
Nombre de messages : 130
Age : 44
Localisation : Bruxelles
Pays :
Date d'inscription : 07/06/2009

MessageSujet: Re: [BSG] 4.15 No Exit   Ven 30 Oct - 18:17

Et je tenais à rajouter mon petit grain de sel: une foule de détails soi-disant fondamentaux ne trouveront de sens que dans "The Plan"... Fort bien réalisé, d'ailleurs! Sacré E.J. Olmos! J'adore...


Style: Sharon Valerii se réveille trempée... des tas de trucs comme ça... ne t'imagine surtout pas que tu sauras pourquoi même avec le visionnage des 4 saisons ordinaires! Aparty ça RDM a donné toutes les clés au fur et à mesure... Mon oeil! Si je le rencontre je lui met une torgnole!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sunjin
Firefly_Team
Firefly_Team
avatar

Nombre de messages : 1965
Age : 47
Localisation : Mars
Pays :
Date d'inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: [BSG] 4.15 No Exit   Ven 30 Oct - 18:45

Laughing chiche ^^

BOn et le message subliminal d'un post sur "the Plan" est bien reçu je fais ça entre demain et lundi, à moins que tu veuilles t'en charger

ps et pour info RDM a été mis dans la cave de Beans On Toast où tous les sévices qu'il mérite lui dûment infligés!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.doctor-who.fr/
Ajax
Séries-Addict
avatar

Masculin
Nombre de messages : 130
Age : 44
Localisation : Bruxelles
Pays :
Date d'inscription : 07/06/2009

MessageSujet: Re: [BSG] 4.15 No Exit   Ven 30 Oct - 19:25

lol... demain pour moi, c'est journées achats et balade en forêt, MAIS, peut-être aurai-je un peu de temps demain soir. S'il te plaît de faire la présentation de "The Plan" toi-même OK. Il y a des chances que je ne sache rien faire avant lundi. En attendant, les éventuels visiteurs de ce post savent désormais ce qui les attend. (j'adore ce smiley).

Et INTERDICTION de regarder "The Plan" avant d'avoir terminé les 4 saisons. Si vous ne regardez pas l'épisode final, ne vous inquiétez pas: vous ne serez pas éviscérés en place publique. Par contre, s'il y a en a un ou une qui se met à crier au génie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [BSG] 4.15 No Exit   

Revenir en haut Aller en bas
 
[BSG] 4.15 No Exit
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Roth, Philip] Exit le fantôme
» Exit Festival / Novi Sad (Serbie) - 07 au 10 juillet
» Episode 2x06 No Exit
» 5X21 - Exit Wounds
» Exit Speed

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Séries Addict :: SCIENCE-FICTION / FANTASTIQUE :: Battlestar Galactica :: [BSG] Saison 4-Partie II-
Sauter vers: