Séries Addict

Tout sur vos séries préférées, acteurs, spoilers et bandes annonces
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [True Blood] 2.05 Never Let Me Go

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sunjin
Firefly_Team
Firefly_Team
avatar

Nombre de messages : 1965
Age : 47
Localisation : Mars
Pays :
Date d'inscription : 04/10/2008

MessageSujet: [True Blood] 2.05 Never Let Me Go   Lun 27 Juil - 7:32

REALLY-REALLY?!

It's in the air, I guess...


Et bien encore un épisode assez incroyable d'une richesse et d'une densité incroyables : les rebondissements et révélations s'enchainent et cet épisode est un régal de bout en bout! Et cette fois ce sont les évènements qui sont au premier plan.

Rien ne semble arrêter la série dans les surprenants endroits où elle nous emmène. Je ne sais pas quel en est le budget par épisode mais là, le nombre de décors et d'unités de lieux différents m'impressionne, en plus de n'amener dans des endroits auxquels je m'attendais pas !

Je salue des séquences visuellement magnifiques et une esthétique très poussée : scènes du passé d'Eric, la scène en ombres chinoises entre Sam et Daphné tout particulièrement. Car vraiment une autre richesse et qualité de la série est cet univers visuel à l'esthétique unique et magnifique : les plans sont beaux, travaillés, cadrés, photographiés souvent comme des tableaux.

Bon alors Godric qui est le maker d'Eric ce n'est pas une si grande révélation, le comportement anormalement passionné et investi du viking ne laissait guère de doute quant à ses motivations, mais voir toute une séquence de la suède médiévale par contre, sacré surprise, et scènes magnifiques (waouh ce filtre doré sur les images! et la scène du massacre qui est juste magnifique....).

A l'image du pré-générique, l'épisode jouera sur nos certitudes et ne cessera de planter des "peut-être que"...

L'intro donc entre Daphné et Sam joue sur la révélation : Daphné sait-elle vraiment que Sam est un shape shifter (métamorphe) ou a-t-elle juste perçu sa solitude "You're so lonesome, Sam" et joue de mystère pour le séduire..? J'avoue avoir hésité les quelques minutes que durent la séquence lol!


Oh shit, oh shit! What the fuck are you?



Alors du côté de Bon Temps, les évènements prennent une tournure imprévue...

Et Daphné aux yeux de braise se révèle être Daphné aux yeux de biche ! O_O Alors là, c'est une métamorphe aussi, et une biche !!! J'avoue que j'ai partagé la tête incrédule de Sam, je m'attendais à quelque révélation diabolique et là c'est un truc tout mignon qui apparait !

Alors là!! A-t-elle un lien quelconque avec Maryann du coup, ou attaquée, elle aurait pu survivre grâce à sa nature particulière, ou n'a-t-elle pas encore révélé tous ses secrets.... J'avoue ne pas savoir mais elle embarque Sam dans un tourbillon sucré de tendresse et de désir sexuel, et lui fait miroiter de nouveaux territoires (lol décidément)...

Sacré choc pour Sam qui voit, comme Sookie (et Barry), ses singularités et solitudes voler en éclat et tombe sur une personne en sachant plus que lui et qui lui fait entrevoir un bien vaste monde, et là une communauté de métamorphes...

Sam séduit devient mutin et joue à cache-cache avec Daphné, trop mignon là aussi, (comme Hoyt et Jessica) mais je doute que la série tombe dans le romantisme, je crains donc que cela ne dure pas. Et sacré s échanges sur le mode du flirt entre Daphné et son boss, un Sam qui semble enfin lâcher prise et se laisser aller :

Daphné : I reckon you had all you could handle for one night anyway.

Sam : I reckon you underestimate me.

Daphné : Guess we'll find out.

Sam : When?

Daphné : Soon. [...]

Sam : Nice rack.

Daphné : Nice balls
. Laughing




Pendant ce temps là, il y a de l'eau dans le gaz entre Terry et Arlene : Arlene qui attends des choses qui se concrétisent alors que Terry distant semble éprouver de la gêne, voir de la honte ?

Tous les deux seront "sauvés" par le retour de l'enfant pas-très-prodige, Lafayette-aux-yeux-pers ! Un Lafayette laconique et qui semble éteint comme Sam le lui fait remarquer : "Hey, ordinarily, uh, right about now, you'd be telling me to fuck off in some colorful and creative way." MDR :))

Donc Lafayette est sur pieds, pas vampirisé (il arrive en plein jour) mais son aventure l'a calmé...jusqu'à quand? Enfin, Lafayette est de retour au Merlotte, et ça fait plaisir quoiqu'il en soit !

Le Merlotte qui va être la proie de Maryann qui va nous dévoiler une autre facette de son pouvoir...




Maryann peut influer sur les pulsions des personnes à sa guise, et dans un plan savamment orchestré pour récupérer Tara, elle va exacerber les colères et rancunes de toutes les personnes présentes au Merlotte, et les diriger contre Tara.

Séquence hallucinante, filmée de façon très dynamique où tout le monde, et de tous les côtés s'en prend à Tara, avec une violence rentrée qui s'exprime : énorme !

Bravo Maryann qui arrive à ses fins et va se faire prier par une Tara effondrée de bien vouloir rester O__O! Rolàlà Tara... de plus en plus décérébrée :(.


You know why I'm good to you?
Because you need it so much.




Et Maryann qui exploite décidément toutes les carences (et confidences) de Tara se transforme en Granny Stackhouse : plus de maquillage, fringue de grand-mère, air compatissant et Raaaaaaaa Tara qui ne voit rien et l'invite à rester chez Sookie !!!

Parce tout cela sent le coup fourré : Maryann qui n'a plus de maison pile le jour où Tara pars, arf....

Tout est louche chez cette femme et Tara plonge la tête la première, sous l'œil attentif (et surement complice) de Benedict qui joue les étalons, torse nu sur le lit à attendre le retour de Tara (rooo mais quelle moule ce mec lol) bref.... Je n'ai toujours pas la moindre idée du pourquoi de tout ça, mais ça sens le cramé, de plus en plus...

Je ne sais pas ce donnera la confrontation Bill/Sookie versus Maryann, mais ça risque de pas être triste. Lol déjà Bill voudra la tuer quand il découvrira que c'est elle qui a failli tuer Sookie...

"She was just clawed and poisoned by a creature we don't know and we can't find" comme il dit à Eric, donc quand il va la trouver.... sous le toit de Sookie et déguisé en sa grand mère, ça va chauffer^^!

Bon, je sais, rien ne prouve définitivement que Maryann est le Minotaure, mais bon, Daphné faisant la tendre-biche, et Maryann ayant les vilaines griffes de la bestiole, qui a une silhouette féminine par ailleurs, je reste sur cette opinion...

A suivre, mais ça promet... car Maryann, à l'instar de Sookie qui veut infiltrer les Fellowship of the Sun (lol elle va pas être déçue), a-t-elle infiltré la maison Stackhouse, ou n'est-ce rien qu'un concours de circonstances ?

Et le cochon, c'est un métamorphe aussi ? Pas sur! Mais qui est-il ??? *ixe-dé*


Let's go.
You're supposed to be leadership material.



AMEN


Pendant ce temps là du côté des Fellowship, ça sucks...

Et hop réveil en fanfare et aux aurores pour un entrainement para-militaire, jogging de la peur fourni.... enfin, c'est clair avec l'illustration je veux dire.


Et là Jason va se révéler, il est très fort, physiquement c'est un athlète accompli et il a même un âme de leader comme il va le montrer en aidant son psycho-roomate qui s'effondre lors d'une épreuve (lol quand même^^.)

Sauf que voilà, qu'il est bête et influençable ce Jason, un tel potentiel utilisé à mauvais escient comme cela s'annonce, ça fait peur, et ça rends triste...

Comment une personne peut-elle à ce point manquer de discernement et se laisser entrainer... ? Que voilà une belle fable.... et que voilà aussi, au fil des épisodes, une bien belle autopsie sur les sectes et autres mouvements extrémistes... Ça fait froid dans le dos et j'adore toutes ces séquences !

Belle métaphore aussi car pour Jason point besoin d'une créature fantastique comme Maryann pour jouer avec ses pulsions et ses désirs, il est le jouet du couple Newlin qui est tout ce qu'il y a plus de humain...

J'avoue que cet effet "en miroir" me plait beaucoup". Si d'un côté A. Ball nous montre les dangers et l'horreur de créatures fantastiques et surnaturelles, il nous montre l'égale dangerosité des êtres humains, sans concession, avec un sens du grotesque qui fait froid dans le dos car si cela ressemble à un jeu, ou à un film, cela ne l'est pas... Dans la série, comme en dehors...



Jason se fait initier aux secrets de la secte (on lui fait sentir qu'il est important et "spécial) et découvre l'arsenal d'armes des Fellowship, grotesque le shuriken en forme de croix, et Newlin qui fait semblant de tirer en déclamant un Amen des plus inapproprié... Énorme, bravo, fallait oser je dis!

Et définitivement, hélas, la capacité de jugement n'est pas innée...

Jason devient donc la proie et le jouet des Newlin, lui jouant sur son esprit de concession, la volonté d'être quelqu'un, elle jouant sur toutes ses pulsions sexuelles, et j'avoue que l'actrice est excellente, elle dégage quelque chose de vénal et de toujours au bord de la copulation frénétique d'assez hallucinant!


God wants you to have a reward.


Let me reward you, Jason.
Let me help you find your way back to joy.


Enorme cette scène, comme Sarah Newlin joue avec habileté et avec les désirs de Jason et avec sa culpabilité en la désamorçant, grâce à Dieu : Amen lol!

Et la voici donc qui récompense Jason d'une séance de masturbation, le tout en sauvegardant sa respectabilité mdr, elle n'est dans ce moment que la main de Dieu, au sens littéral hein Laughing

Jason about Marie-Madeleine : Yeah...but wasn't she, like...a hooker? :xd

Sarah : She was not. Everybody thinks so, but that's not in the Bible. She admired Jesus, she loved him, and she wanted to show him. [...] God wants you to have a reward.

Jason : Are you sure? Laughing

Sarah : Let me reward you, Jason.Let me help you find your way back to joy.

Jason : Oh....


Pas de consommation au sens biblique du terme mais Jason qui avec charité (lol) laisse Sarah accomplir la volonté de Dieu : énorme !

Surprise par contre de la tension au sein du couple Newlin, je les pensais soudés et de mèche or Sarah est juste une potiche pour son mari qui avoue à demi-mot n'avoir même pas choisi de l'épouser! O__O Alors là, il donne bien le change ! Manque plus qu'il saute sur Jason et ce serait la total Laughing

Et il la sous-estime, car dans le genre méga potentiel, elle se pose là! Elle joue de sa séduction pour arriver à ses fins de façon admirable et avec une efficacité redoutable. J'ai donc été étonné que le mister Newlin l'évince et se la mette à dos, cela me semble stratégiquement très, très mauvais !

Pour le coup Sarah risque d'être le grain de sable qui va faire dérailler les Fellowship....A suivre de ce côté là....

Et pendant ce temps à Dallas, la Compton Party continue ^^!


Dernière édition par Sunjin le Dim 2 Aoû - 12:29, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.doctor-who.fr/
Sunjin
Firefly_Team
Firefly_Team
avatar

Nombre de messages : 1965
Age : 47
Localisation : Mars
Pays :
Date d'inscription : 04/10/2008

MessageSujet: Re: [True Blood] 2.05 Never Let Me Go   Lun 27 Juil - 7:32




Et on commence avec une franche rigolade avec Papa-Bill qui tance vertement sa pupille sur ses choix d'encas lol :

Jessica : All I did was order him off the menu. You didn't say not to order off the menu.:))

Bill
: I would no more allow you to feed on that young man than to watch the pornography on television.


Mdr car peuchère Jessica elle écope des choix de films adultes de Sookie, et Bill qui une fois de plus à l'air délicieusement dépassé par la situation, j'adore !

Et Jessica qui du coup redevient la jeune adolescente ingénue qu'elle était humaine et s'en va toute mignonnement téléphoner à Hoyt. Et après quelques confessions dignes des meilleurs séries pour ado, Hoyt avec un sens du romantisme complètement geek (et lol avec la mère de Wolowitz en guest derrière la porte- cf. The Big Bang Theory^^) lui fait "the" proposition, j'adore : "You want to watch TV together long-distance? Or I could tell you about my comic book." Laughing

Et Jessica qui répond : "Well, we could do both". Enorme, j'adore ce couple dont la fraicheur et la candeur tranche avec le reste, très trash il faut bien dire, de la série ! Complètement à contre-courant ce couple, j'adore!


Like a waitress.




Bill effectivement se sent très mâle mal, et impuissant entre Sookie-je-fais-ce-que-je-veux [del]avec mes cheveux[/del] et Jessica! Et Sookie d'ailleurs ne va manquer de le prendre en main et j'ai adoré ses scènes où Bill, tout en fragilité partage ses craintes et s'abandonne dans les bras de Sookie.

Sookie : Look, if all I'm supposed to do in Dallas is shut up and take orders, I might as well be slinging beers at Merlotte's. You're the one who told me I was more than a waitress. [...]

Bill
: The more people know what you do, the harder it is for me to protect you. [...]Well, here I am, responsible for you and Jessica, and yet no decisions are mine and it makes me feel...

Sookie : Like a human?

Bill : Like a waitress. Laughing

Sookie : You're walking in my shoes and it's giving you blisters.
Laughing
PTDR la métaphore

Lol et trop bien vu car serveur-se en anglais, c'est "waitress", littéralement celui-celle qui attends et là BIll effectivement est réduit à être passif à subir les décisions de son entourage...

Ces moments seront très apaisants -et toujours assortis du sublime thème musical- car sinon les évènements ne s'annoncent, évidemment pas très bien^^.


It seems like telepathy can come in handy sometimes.
You can even make a little money. Laughing


I'm starting to see it in a whole new way.


Sookie profite de sa journée pour faire des human stuff et toute à sa joie harcèle ce pauvre Barry qui n'en demandait pas tant MDR.

Car donc Sookie rattrape ce pauvre Barry-tout-confus, se présente "hello I'm Sookie Stackhouse, nice to meet you" lol. Barry quant à lui n'est pas du tout ravi de rencontrer une autre télépathe, il a peur d'être découvert par les vampires, peur de perdre cette tranquilité qu'il ne trouve qu'en leur compagnie...

Sookie : Can they glamour you?

Barry : No, but I fake it.[...] Listen, I don't know what little fried corn-on-the-cob townyou're from, or what candy-ass vampires you're with, but this is Dallas, baby.

Sookie : You watch your tone of voice. And don't you call me "baby."

Barry : Dallas vamps are serious and scary as shit.

Sookie : Mine are too, thank you very much. Laughing I had to learn pretty quick how to handle myself around them.[...]That's why we need to swap stories. We can help each other.

Barry : I don't want any help. Just forget about it.[...]

Sookie : Nobody else knows what it's like to be us. We need to stick together. It's nothing to be ashamed of.

Barry : Yes, it is. My life is shit.I can't do anything normal people do. If I'm not around a bunch of vampires, I can't hardly think.[...] Like I had a disability. More like a curse.


Là encore, j'ai adoré! Sans compter l'alternance des moments parlé et des moments "pensés" où Sookie use de la télépathie our communiquer avec Barry : géniaux. Je sens qu'on va le revoir un de ces 4 Barry !

Sookie qui trouve un "semblable", comme Sam, et qui pense qu'être "pareil" crée des liens spéciaux, que partager le même quotidien, le même ressenti et les mêmes difficultés entraine quelque chose de plus....

Oui pourquoi pas, mais on voit que dans cet épisode encore Bill met l'accent sur son malaise à être un vampire quand il voit comme les autres agissent, Bill qui a honte justement parfois d'être un vampire :

Bill : You saw them in the lair tonight. Despicable. Vicious, petty, vile creatures.

Sookie : You're different. You're not like them.Bill, you're not. You have a heart, whether it beats or not. You can love. There wasn't one other vampire there that could say the same.


He's not very nice and he's not very good at it. ^^

But, oh, it's wonderful knowing there's somebody besides me.


Car oui, si partager, une particularité, une oppression une condition peut permettre de mieux la comprendre, elle n'est pas une fin en soi, et ne crée pas de liens! Comme Sookie le dit, (et je ne crois pas qu'elle s'en rende bien compte) Bill est différent, mais chaque individu l'est, y compris au sein des vampires, des humains, des télépathes, des métaphores. Nul part il n'y a de tout homogène...

Il n'y a donc pas de communauté homogène pas plus chez les vampires ou les télépathes que chez les noirs, le shomos ou les femmes. Et en être ne garantit en rien compréhension, entente etc....

Certes, se rapprocher de ce qui nous le ressemble le plus est un réflexe naturel (à l'opposé être effrayé par ce qui est différent d'ailleurs) mais ce n'est pas une fin en soi... Et clairement ici ça ne sert qu'à faire que Sookie se sente mieux, "moins a-normale" et surtout rompt définitivement cette impression d'être seule au monde. Bon, je dirais que ce n'est qu'une illusion, qu'elle est toujours seule quelque part....^^

J'aime beaucoup cette métaphore anti-communautaire, être pareil, ou faire les mêmes choix, est 1 point commun, pas plus, il peut y en avoir d'autres et il y aura tellement de points de différences... Il est impossible de faire des catégories ou des groupes homogènes, il ya tant de diversité... La série nous le montre d'ailleurs fort bien ^^! Et de façon très inventive je dirais.


Texas Sherif Man about Fellowship of the Sun : They're the only ones with the organization and manpower.

Texas Sheriff Woman : But they're amateurs.[...]

Man : There's no reason to wait. We need to take these fanatics down. Full-out attack. Exterminate them like the vermin they are,leave no trace.

Woman : Hm, vampire-hating church annihilated. Wonder who did it? Fucking brilliant. ^^

Bill
: I doubt the King of Texas would approve the destruction of our international political agenda.

Man : Fuck that. The great revelation is the biggest mistake[...] Waste of time, when we could drink them all.
Laughing

Alors au Texas, on rigole bien. D'abord entre la diva italienne (magnifique) et le grand-musclé-sans-cerveau, je n'ai même pas compris qui était le shérif mais oui clairement au Texas on ne fait pas dans la dentelle (et pas que dans la série hein *ixe-dé*). En comparaison, Eric a l'air très bien, et je l'apprécie bien plus lol^^.


Bref culte cette scène aussi, mais on y apprend que les Fellowship en sont encore au stade d'amateurs (bien que clairement ils aient l'ambition de passer le cran au-dessus) et PTDR Sookie qui a l'idée du siècle : les infiltrer ! Alors là j'applaudis! :clap

Parce que Sookie chez les tarés-de-Jésus chez qui elle va tomber sur Jason ne super-bonus, ça promet !!! Bill évidemment est contre, mais bon.... Il n'a pas vraiment son mot à dire même si Eric va le surprendre...

Ah oui mention spéciale à l'organisation féodale des vampires : roi, reine, shériff lol ^^ A quand la démocratie mdr...?


It's not a game to me. Godric is my Maker.



Bon comme je l'ai dit, on s'en doutait un peu mais découvrir Godric en ce jeune adolescent de type amazonien, sacré surprise là.... Et j'ai découvert un Eric bien plus intéressant : touché par les choses, parlant de lui et là de découvrir un grand guerrier aimant la vie et les femmes, courageux et pas facilement impressionnables. Lol passer de ça au tenancier pingre et désabusé, portant le survêt comme [del]personne [/del]tout le monde :XD

Et surtout cela porte une fois de plus l'attention sur la relation de subordination très particulière d'un vampire face às on Maker, on le voit très bien avec Jessica et là cerise fort inquiétante de l'épisode, qui arrive comme une fleur : la maker de Bill, arf, dernier plan sur elle, qui ne semble pas la montrer animée des meilleures intentions...

Et puis, il y a aussi un-e traitre du côté vampire à démasquer... Qui cela peut-il bien être. Pourquoi la Maker de Bill débarque-t-elle, et que va-t-elle exiger de lui, je ne le sens pas bien...

Bref un épisode "feu d'artifices" ça part et ça explose, bellement, dans tous les sens, de tous les côtés, de nouveaux éléments , personnages, apparaissent, un régal !

It's not a movie
It's a War!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.doctor-who.fr/
 
[True Blood] 2.05 Never Let Me Go
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» TRUE Blood
» True Blood
» True Blood
» True blood
» True Blood

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Séries Addict :: SCIENCE-FICTION / FANTASTIQUE :: True Blood :: Saison 2-
Sauter vers: